Retour en haut
Business

#RH Développeurs Python, Java, PHP, data scientist… qui est le mieux payé ?

#RH : Développeurs Python, Java, PHP, data scientist… qui est le mieux payé ?
par

La startup nantaise JobProd, spécialisée dans le recrutement de développeurs, publie les résultats de son étude sur les rémunérations des développeurs en 2015. Quels sont leurs salaires et avec quel techno gagne-t-on le mieux sa vie ?


JobProd, marketplace qualitative du recrutement des développeurs, sélectionne des sociétés IT et les meilleurs développeurs du marché pour leur faire gagner du temps. JobProd, qui aide 600 recruteurs et 13000 candidats dans le processus de recrutement, a interrogé 1024 profils tech (développeurs, lead développeurs, experts techniques etc.) sur leurs salaires pour livrer une étude sur le salaire des développeurs en 2015.

Le salaire des développeurs en France évolue par techno

Les data scientists et les développeurs Ruby/Python sont dans le haut du classement par rapport au salaire moyen d’un développeur parisien (qui gagne environ 45 400 euros/an) avec 54 000 euros, soit 19% de plus pour des data scientists et 49 100 euros pour les développeurs Ruby/Python (+8,2%).

Un développeur PHP – maniant les frameworks Zend, Symfony 2, Laravel, Drupal ou Magento – ou un développeur JavaScript – maîtrisant BackboneJS, NodeJS ou AngularJS – bénéficieront d’un salaire plus élevé que des développeurs plutôt orientés CMS. Par exemple, le salaire d’un développeur PHP travaillant sur WordPress, Joomla ou encore Prestashop sera en dessous du salaire moyen d’un développeur à Paris à hauteur de -12,3% (39 800 euros). Le salaire d’un développeur PHP, ayant des compétences d’ingénieur plus poussées, sera rémunéré de façon plus élevée (44 900 euros). 

Les développeurs mobile (Android, iOS, Windows Phone) voient leurs salaires en constante progression. Ils restent cependant en dessous du salaire moyen évoqué plus haut, à hauteur de -1,5% soit 44 700 euros. Les développeurs Java et .NET également, mais les salaires augmenteront plus lentement pour les juniors, et plus rapidement pour les développeurs de plus de dix ans d’expérience.

Salaires-dév

Le salaire moyen à Paris est plus fort de 19,6% par rapport à la province

Toutes expériences et technos confondues, le salaire parisien est supérieur de 19,6% à Paris par rapport à la province, soit 1,6% de plus par rapport à 2014. Les disparités entre profils juniors et séniors (6 à 10 ans d’expérience) sont assez importantes, car les développeurs ayant plus d’ancienneté gagnent 23,2% de plus par rapport aux autres.

Les hommes gagnent 16,8% de plus que les femmes en 2015

On constate une augmentation des salaires des hommes par rapport à 2014 de 1,8% par rapport aux femmes. Cependant, ces disparités salariales s’atténuent à partir de 6 à 10 ans d’expérience avec une différence de 9,8%, ce qui donne 40 600 euros de salaire moyen pour les femmes contre 44 600 euros pour les hommes.

Le type de société et le nombre d’employés influent sur le salaire moyen

Parmi les entreprises qui payent mieux leurs développeurs, on retrouve les sites Internet ainsi que les éditeurs de logiciels, toutes expériences confondues. Cependant, en Web agency et en SSII, les salaires sont plus bas et augmentent lentement. Une société de 1 à 20 personnes proposera un salaire moyen de 44 700 euros, de 21 à 100 personnes un salaire moyen de 58 900 euros, de 101 à 1 000 personnes un salaire de 50 400 euros contre 61 500 euros pour une société de plus de 1 000 personnes.

Crédit photo : Shutterstock
Mots clés : developpeur, web
  • Dr_Driller

    Cette article a été écrit il y a dix ans ?? ou sont les méthodes agiles ? aujourd’hui c’est ce qui fait le marché, et c’est un skill qui ajoute 10 000 sur chaque tranches, cela a aussi créé un nouveau métier, devOps, en général payé 5000 de plus qu’un dev simple (le devOps gère l’intégration continue)

  • Easy Partner

    Bonjour,

    Il est vrai que l’on trouve des chiffres très différents selon les sources. Pour notre part chez Easy Partner, nos chiffres sont issus des recrutements que nous avons réalisés durant l’année 2015.

    On constate surtout, de la part de nos candidats, que les salaires en France ne valorisent pas spécialement leur savoir-faire comparé à leurs homologues dans d’autres pays, sauf peut-être pour les Freelances.

    Je vous invite à prendre connaissance de notre étude :
    http://www.easypartner.fr/blog_infographie-easy-partner-:-les-salaires-des-d%C3%A9veloppeurs-en-2016_67_1