Retour en haut
Entrepreneurs

#ConsoCollab Kang fait entrer les métiers de la création digitale dans l’ère de la sharing economy

#ConsoCollab : Kang fait entrer les métiers de la création digitale dans l’ère de la sharing economy
par

Kang est une plateforme communautaire unique qui permet d’obtenir des conseils d’ordre juridique, familial ou personnel. Un service qui s’inscrit directement dans l’essor de la Sharing Economy et de la consommation collaborative, qui annonce aujourd’hui l’ouverture de sa plateforme d’accès direct à des spécialistes de la création numérique pour les particuliers et les entreprises.


Créée en 2012 par Laetitia Alcover (CMO), Pierre Antoine (CTO) et Nicolas Grumbach (CEO), la plateforme Kang a déjà séduit plus de 300 000 utilisateurs et s’est imposée comme un acteur européen de référence dans le partage de conseils et de services numériques, habituellement facturés chers par les agences.

Avec une croissance de plus de 100% par an, Kang fait évoluer son offre et ouvre sa plateforme de partage aux “Djobs” (Digital Jobs). Il s’agit d’une sélection de nouveaux services inédits en France, ceux de la création numérique. Cinq domaines d’activité sont concernés, offrant une large gamme de compétences dans l’univers des services digitaux et de la traduction aux professionnels indépendants, aux autoentrepreneurs ou encore aux étudiants :

  • Du graphisme : logos, webdesign, infographie, photo & montage, flyers, portraits, etc.
  • Du webmarketing : SEO et référencement, e-réputation, publicité, contenu,etc.
  • De la musique et des voix : montage son, voix off, jingle, effets sons, chansons,etc.
  • De la vidéo et de l’animation : storytelling, présentation de produits, montage vidéo, animation, court-métrages, teaser, pub,etc.
  • Et de la traduction : anglais, allemand, espagnol, italien, mandarin,etc..

Chaque mois, plus de 55 000 avis sont postés en live, sans modération, garantissant ainsi leur véracité. Grâce à ce système, il est facile de se faire rapidement une opinion précise de la qualité et du professionnalisme des utilisateurs. Les utilisateurs sont des clients comme les autres qu’il convient de satisfaire.

Après le succès des conseils aux particuliers (juridique, coaching, astrologie, psychologie, etc…), Kang fait ainsi entrer la création digitale au coeur de la Sharing Economy. À l’image de tous les acteurs de l’économie collaborative, Kang offre d’ailleurs un accès privilégié à des services souvent onéreux ou habituellement réservés à des catégories d’usagers et une minorité d’utilisateurs. Cette évolution transforme peu à peu les usages de la Sharing Economy. Avec cette plateforme, ce ne sont plus seulement les particuliers qui accèdent aux bénéfices de l’économie du partage, mais également des indépendants, des microentreprises, des PME ou encore des grands comptes.

kang

Crédit photo : Shutterstock
Mots clés : kang