Maddyness

[Interview] Quand les petits BA veulent s’associer aux géants du web et au projet #cent1projets

18 juillet 2013 par Louis Carle dans Finance avec 3 commentaires
101projets

#cent1projets fait toujours autant parler de lui, après que Xavier Niel et Jacques-Antoine Granjon ont annoncés rejoindre le mouvement qui est passé de 25 projets financés à 101 (ndlr voir notre article sur le sujet ici) d’autres business angels ont annoncés vouloir à leurs tours grossir les rangs des investisseurs. Patrick Hannedouche vient par exemple d’annoncer être prêt à financer 50 projets supplémentaires, un appel que WISEED – qui répond à nos questions – a récemment rejoint.

Pourquoi souhaitez-vous vous associer à #101projets ?

WiSEED est le pionnier du financement participatif de PME en France. Notre plateforme permet au Grand Public d’investir dans de jeunes entreprises innovantes à fort impact sociétal.

Tout comme Xavier Niel, Marc Simoncini et Jacques-Antoine Granjon, l’équipe de WiSEED œuvre depuis des années pour le développement de l’entrepreneuriat.

L’initiative de #cent1projets est pleine de sens pour encourager et développer l’esprit d’entreprendre en France.
Nous y voyons de nombreuses vertus :

  • Une formidable occasion d’enrichir le débat public en partageant notre compréhension des défis présents et à venir, et participer à réconcilier citoyen et  entrepreneurs,
  • Elle est un laboratoire à ciel ouvert sur la syndication entre super angels et investisseurs particuliers,
  • C’est aussi un excellent moyen d’installer le crowdfunding comme une alternative crédible au financement early-stage,

Une belle opportunité donc d’impliquer la foule à #101projets et de permettre à quiconque de voter puis co-investir #cent1projets aux cotés de nos plus célèbres angels ! En pratique,  nous créerons un holding dédié pour chaque opération, destiné à accueillir les investisseurs particuliers, que nous animerons. Notre modèle est donc très adapté pour travailler en syndication avec nos trois compères sans avoir à se marcher sur les pieds.

Vouloir rejoindre maintenant le projet est-il opportuniste ?

Les petits ruisseaux font les grandes rivières ! Les fonds des investisseurs particuliers, loin d’être négligeables (plusieurs centaines de milliers d’euros…) s’ajoutent pour donner encore plus de moyens aux jeunes entreprises, et pour participer à une économie juste et donner une image positive du financement et de l’investissement.

En toute modestie donc, il nous semble primordial que grands et petits du monde du financement, nous nous unissions dans le but commun d’impliquer le plus grand nombre.

Cet appel a t-il des chances d’être entendu ?

Cet appel a des chances d’être entendu si notre trio souhaite impliquer le Grand Public et associer leur image au crowdfunding, même si des risques existent :

  • Si le crowdfunding est un moyen pour mesurer la popularité d’un projet auprès du Grand Public, il va aussi mesurer la capacité d’entrainement de nos super angels sur le crowd ! ;
  • pour WiSEED, si  l’engouement est fort, il pourra être nécessaire de recalibrer les interventions via des « offres au public » ;

No risk, No Fun!

Tagged , , ,

Posts liés

Newsletter
Pour ne rien manquer de l'actualité startup !
Fréquences


Fondé en 2011, Maddyness est devenu le magazine de référence des startups françaises. Un média d'analyse, d'enquête et d'analyse de l'économie et de l'innovation à consommer sans modération.