Retour en haut
Finance

#Finance Fruitrouge lève 1,5 million d’euros pour sa boutique en ligne

#Finance : Fruitrouge lève 1,5 million d’euros pour sa boutique en ligne
par

Fruitrouge, une entreprise qui distribue des marques créateurs de mode féminine, vient d’annoncer avoir levé 1,5 million d’euros auprès de MG Kapinvest. Un tour de table qui devrait lui permettre d’assurer le succès du lancement d’une nouvelle plate-forme : “The Agent”. 


Fruitrouge est une entreprise fondée en 2006 et spécialisée dans la mode féminine qui s’est récemment déployée à l’international (en 2012). Elle virtualise les collections de près de cents marques de mode françaises et européennes et les diffuse sur une trentaine de sites partenaires en Europe, Amérique et en Asie. Elle réaliserait déjà près de 50% de son chiffre d’affaires à l’international.

Pour industrialiser le concept, Fruitrouge prépare le lancement d’un nouveau produit en SaaS : “The Agent”. Un produit qui permettra de diffuser en temps réel les collections et fins de séries de marques de mode vers des sites marchands partout dans le monde, avec un catalogue unique adapté aux contraintes de chaque distributeur et un stock centralisé. Du côté des marques, “The Agent” propose aussi d’obtenir des données déterminantes, pays par pays, pour optimiser sa stratégie marketing.

Avec comme objectif de doubler le nombre de marques clientes et de dépasser les 20 millions de chiffres d’affaires, selon le président de Fruitrouge, Dimitri Dewavrin, l’entreprise compte donc également sur les fonds apportés par le fonds pour poursuivre son accélération. L’internationalisation, quant à elle, est menée par une nouvelle équipe, dont fait partie Dimitri Dewavrin, l’actuel président et fondateur de Baobaz et Stéphanie Sallette, fondatrice de ChicDressing (qui fusionne donc avec Fruitrouge).

MG Kapinvest rejoint donc le capital de la société, notamment séduits par la stratégie de l’entreprise qui “est le premier à proposer cette “place de marché inversée” spécialisée sur des marques de niche. Un modèle plus rentable que la course à la taille à laquelle se livrent d’autres acteurs sur ce marché”. Les nouveaux capitaux devraient quant à eux servir à renforcer la structure dans son développement, une structure qui réaliserait déjà près de 7 millions d’euros de chiffre d’affaire et compterait plus d’une trentaine de salariés.