Retour en haut
Finance

#Finance My Band Market boucle un tour de table pour prédire le futur de la musique

#Finance : My Band Market boucle un tour de table pour prédire le futur de la musique
par

Lancée par Quentin Lechemia en 2011, My Band Market, une plateforme qui met à disposition des marques un algorithme permettant de prédire les futures tendances musicales, vient d’annoncer avoir bouclé un tour de table de 250 000 euros. Une opération qui devrait lui permettre de déployer son service à une plus grande échelle et d’accélérer son activité commerciale.


My Band Market est une startup lancée en 2011 par Quentin Lechémia, un étudiant de 21 ans en fin de cursus d’études d’expertise-comptable alors interpellé par la difficulté qu’ont les artistes à fixer au plus juste la rémunération de leurs prestations. Un constat réel qui s’appuie sur un marché trés concurrentiel où les artistes sont trop souvent sous-rémunérés : My Band Market venait de naître.

Au fil des années, la startup est passée de modèles en modèles allant de la plateforme de booking en ligne (2012) à l’événementiel (avec l’organisation du premier Euromusic Contest en 2014) en passant par le magazine d’actualités musicales (qui intègre la régie de Vice Media Group en 2013) pour finalement donner une version consolidée de ces services aujourd’hui avec une nouvelle proposition de valeur innovante : prédire l’avenir de la musique. Une proposition ambitieuse qui s’appuie sur le développement d’un algorithme (Elise) qui est en mesure d’analyser la popularité de groupes et de styles de musique présents sur le web et permet aujourd’hui de prédire les tendances musicales et technologiques de demain.

Une alternative à l'Eurovision proposée par la jeune pousse qui a réussit à collecter 300 000 votes pour plus de 3 500 artistes

Une alternative à l’Eurovision proposée par la jeune pousse qui a réussit à collecter 300 000 votes pour plus de 3 500 artistes sur près de 40 pays en l’espace de quelques semaines. 

Une promesse séduisante qui a convaincu des investisseurs de renoms, comme la productrice TV Alexia Laroche-Joubert, Michel Masson et Serge Mathieu, de rejoindre l’aventure et d’accompagner la jeune pousse dans ses prochains défis. Puisque l’aventure ne s’arrête pas la, My Band Market veut en effet partir à la conquête d’autres pays dans les prochains mois autant que lancer de nouveaux services, à commencer par LOODON, une nouvelle marketplace pour musiciens qui devrait voir le jour avant mai 2015, ainsi qu’une nouvelle offre de marketing “émotionnel” pour les acteurs de l’univers de la musique.

Mots clés : mybandmarket