Retour en haut
Finance

#OpenInnovation Le Crédit Coopératif confirme sa démarche avec 3 startups françaises

#OpenInnovation : Le Crédit Coopératif confirme sa démarche avec 3 startups françaises
par

Si la Finance Participative semble avoir quelques comptes à régler, celle-ci continue de séduire les grands groupes. C’est notamment le cas du Crédit Coopératif qui a récemment officialisé 3 partenariats pour consolider sa promesse : mettre ses compétences au service des acteurs d’une économie responsable, respectueuse des personnes et de leur environnement.


Historique présentée comme une banque coopérative, le Crédit Coopératif se lance dans une démarche d’open-innovation en annonçant 3 partenariats : Wiseed (27 janvier 2015), France Barter (le 21 novembre 2014) et Lumo (fin 2014).



France Barter

Créé en 2014 par Samuel Cohen et Arthur Bard, France Barter est une plateforme coopérative spécialisée dans les échanges interentreprises. Le Barter, dont la forme peut être assimilée à du troc, est une nouvelle forme d’échange commercial entre entreprise (services ou produits), qui ne passe pas par un échange monétaire.

Une innovation d’usage qui a séduit à la fois 65% des entreprises selon un rapport publié en 2013 par Bercy, intitulé « Guide des échanges interentreprises de biens et services », mais aussi le Crédit Coopératif. Ce dernier est alors rentré au capital de France Barter, en tant que sociétaire. La banque va ainsi pourvoir déployer pour ses clients un accès privilégié à la plateforme.

« Nous sommes ravis de mettre en place ce partenariat sur un outil financier innovant. Ce rapprochement permet à nos clients et partenaires de développer leur activité et de valoriser leurs produits ou actifs inemployés. Nous accompagnons les échanges « Barter » pour dynamiser la coopération et poursuivre notre engagement auprès de l’économie collaborative », souligne Erwan Audouit, Responsable partenariats recherche & développement du Crédit Coopératif.

Wiseed

La startup toulousaine, qui revendique plus de 38 000 investisseurs inscrits, a également noué un partenariat avec la banque coopérative. L’objectif ? Apporter un service complémentaire aux entreprises afin de leur permettre de trouver des investisseurs. Ainsi, les entreprises pourront avoir le choix d’accéder à 2 types de financement complémentaires : les fonds propres apportés par Wiseed et les financements bancaires du Crédit Coopératif.

Pour Stéphanie Savel, présidente de Wiseed, ce partenariat marque un tournant dans l’histoire du financement participatif : “l’association Banque/ Crowdfunding est une manière intelligente et efficace d’appréhender au mieux les problématiques des jeunes sociétés en matière de financement”. La première plateforme en equity-crowdfunding (c’est à dire financement participatif en capital) s’adosse donc au Crédit Coopératif pour consolider ses produits et son service en ligne.

Lumo

Dans la même veine que Wiseed, Lumo est une plateforme de financement participatif, mais qui a une spécificité : l’investissement dans les énergies renouvelables. Dans le cadre du partenariat avec le Crédit Coopératif, les membres de Lumo sont invités à soutenir des projets (déjà financés par la banque coopérative) à partir de 25 euros. Concrètement, même si un projet a déjà obtenu un accord de financement de la part de la banque, les particuliers sont aussi sollicités pour accorder leur épargne, dans les mêmes conditions que la banque.

La plateforme Lumo, lancée en 2012, voit donc ici une nouvelle manière de communiquer auprès de sa communauté et de leur apporter des garanties supplémentaires. Alors que des experts sont mobilisés (en matière de finance participative et d’énergies renouvelables) pour contribuer au financement de la transition énergétique, le partenariat avec le Crédit Coopératif devrait permettre à cette jeune pousse d’afficher de nouvelles ambitions dans les mois à venir.

Crédit Photo : Shutterstock