Retour en haut
Business Angels

#BusinessAngels L’activité des réseaux a augmenté mais pas leurs membres

#BusinessAngels : L’activité des réseaux a augmenté mais pas leurs membres
par

Quelques jours après la publication du rapport Fibamy, l’association France Angels vient de communiquer son 3ème baromètre, en partenariat avec BFM Business. Elle rassemble actuellement plus de 4 300 Business Angels (BA) regroupés dans plus de 80 réseaux répartis sur l’ensemble du territoire. Ce rapport reprend les résultats du second semestre de l’année 2014 de 58 réseaux. 


Le baromètre France Angels n’aborde pas l’activité des business angels sous le même angle que le Fibamy. Ce dernier recueille uniquement les opérations financières où les BA sont leaders des tours de table à travers des opérations inférieures à 1 million d’euros. France Angels reprend de son côté l’intégralité de l’activité des BA à travers les différents réseaux que l’association fédère. Une image certainement plus exhaustive du panorama de l’investissement des BA lors du dernier semestre 2014.

barometre france angels

Un second semestre conforme aux attentes

Ce baromètre semble présenter des indicateurs plutôt optimistes en matière de recrutement de Business Angels, de réception et d’analyse de dossiers de demande de financement. Des chiffres en hausse qui confirment la tendance et l’intérêt pour l’investissement et l’accompagnement de jeunes entreprises.

Nouveauté cette année au sein du baromètre, l’indicateur concernant la qualité des projets présélectionnés fait son apparition dans l’enquête de conjoncture. Celle-ci est évaluée à la hausse avec 48,3 % des dossiers étudiés jugés de meilleure qualité.

Toutefois, tout n’est pas positif notamment sur le nombre de projets financés en baisse dans 48% des réseaux, tout comme les montants investis qui reculent dans 41% des réseaux et stagnent dans 35%.

Impact de la loi Macron ?

Traditionnellement, il est demandé à chaque répondant de se positionner sur une question d’actualité. Pour cette nouvelle année, la question portait sur les projets de réformes, de lois et des grands chantiers du gouvernement pour soutenir l’économie Française (loi de finances rectificative 2014, loi Macron, pacte de responsabilité…). Ces mesures prises ou à venir, sont-elles de nature à favoriser leur investissement en France ? Sur 305 Business Angels interrogés, 85% d’entre eux estiment que ces initiatives sont moyennement ou très positives.

france business angels

Les avis semblent toutefois partagés sur l’efficacité globale des réformes entreprises ou prévues, qui peuvent s’expliquer par le fait que les mesures ne concernent pas toutes directement l’activité des Business Angels, à l’image du Pacte de responsabilité notamment, dont l’impact sur leur activité d’investissement a été jugé nul par les Business Angels.

Mots clés : barometre, Fibamy, France Angels