Retour en haut
Levée de fonds

#Environnement Lemon tri lève 500 000 euros pour ses machines de tri sélectif

#Environnement : Lemon tri lève 500 000 euros pour ses machines de tri sélectif
par

Créée en janvier 2011, Lemon tri vient d’annoncer avoir bouclé une levée de fonds de 500 000 euros auprès de ses investisseurs historiques et 2 réseaux de Business Angels du département Seine et Marne : de Seine-et-Marne : Club Invest 77 et BAGG. L’objectif de cette levée est de soutenir la croissance de l’entreprise et répondre à une nouvelle ambition : élargir la gamme de produits.


Fortement implantées sur des lieux stratégiques pour son business (entreprises et campus universitaires), les machines de Lemon tri connaissent un fort succès. Pour preuve, plus de 30% des cafétérias des entreprises du CAC 40 sont équipées ainsi qu’une vingtaine de campus en France. A ce jour, Lemon tri revendique avoir livré plus de 80 machines et souhaite maintenant installer 200 nouveaux dispositifs d’ici 2015.

Fondée par 2 co-fondateurs, Emmanuel Bardin et Augustin Jaclin, Lemon tri est une machine qui empêche les erreurs de tri de la part des particuliers, en permettant d’améliorer la captation des déchets de boisson (bouteilles plastiques, canettes et gobelets), faiblement triés sur les zones hors-foyer. Grâce à cette levée de fonds, Lemon tri souhaite conquérir de nouveaux marchés, notamment via le lancement d’une nouvelle machine. Un modèle Ultra qui possède une capacité de stockage plus importante, un écran tactile interactif et permet de recycler jusqu’à 40 emballages par minute.

« Avoir une gamme de machines nous permet de répondre au plus près des besoins de nos clients. La finalité, celle d’un recyclage plus performant, est toujours la même mais les contraintes de chacun doivent être appréhendées avec des combinaisons de machines et d’options différentes », assure Emmanuel Bardin, co-fondateur et Directeur Général de l’entreprise.

L’arrivée de cette nouvelle machine répond à un besoin exprimé par des lieux où la quantité de matière recyclable à traiter est considérable : centres commerciaux, aéroports, gares, cinémas et plus généralement tous les lieux à haute fréquentation où les visiteurs génèrent énormément de déchets L’appareil permettra de trier et de compacter une quantité beaucoup plus importante d’emballages et notamment de bouteilles PET.

Chaque machine Ultra installée devrait récupérer entre 250 000 et 350 000 emballages chaque année. Les centres commerciaux sont ciblés en priorité et des premières machines sont déjà en place dans des galeries de l’enseigne Auchan.