Retour en haut
Levée de fonds

#Tourisme MagicEvent lève 1 million d’euros pour son site de logements d’affaires

#Tourisme : MagicEvent lève 1 million d’euros pour son site de logements d’affaires
par

Plus de 6 mois après un premier tour de table de 500 000 euros, MagicEvent vient d’annoncer avoir bouclé une levée de fonds de 1 million d’euros auprès d’investisseurs privés et de Bpifrance. Lancé au début de l’année 2014, cette jeune pousse a maintenant pour ambition de développer son service de tourisme d’affaire à l’international.


La plate-forme collaborative MagicEvent, qui propose une alternative aux hôtels pour une clientèle professionnelle, vient de passer un cap dans le développement de son produit. Cette seconde levée de fonds intervient quelques mois à peine après un lancement réussi, puisque le site revendique aujourd’hui plus de 2000 logements (appartements, villas ou studios). L’objectif affiché est de dépasser 2 800 annonces publiées sur le site, avant la fin de l’année.

2015 sera l’année de la croissance puisque le défi est de référencer 30 000 annonces, et 100 000 en 2016.

« MagicEvent va également proposer une gamme de services complémentaires pour répondre aux attentes des voyageurs d’affaires : transfert depuis l’aéroport ou au parc d’exposition, organisation de conférence de presse ou de cocktail, conciergerie, plateaux repas… » explique Valéry Linÿer, CEO de MagicEvent. « Nous allons également développer des marques blanches pour les salons et conférences internationales, ainsi que pour les grandes sociétés qui font venir des collaborateurs à leur siège pour des formations ou des partenariats ».

Airbnb pour les professionnels

MagicEvent.com cible principalement les voyageurs d’affaires qui se déplacent pour un événement et cherchent une alternative à l’hôtel. Tout en proposant une sélection de logements adaptés en termes de confort et d’équipement, avec un système de facturation pour les entreprises, une assurance pour les locataires, etc, ce type d’hébergement permet des économies de 30 à 60%, sans compter les économies induites sur la restauration ou les transports.

Cette levée de fonds devrait permettre l’arrivée de nouvelles personnes au sein de la jeune pousse, qui emploie actuellement 15 personnes, au siège social à Grasse, à Neuilly, à Cologne et à Madagascar pour le développement web.