Retour en haut
Levée de fonds

#eSanté Robocath, spécialiste en robotique chirurgicale, annonce une levée de 900 000 euros

#eSanté : Robocath, spécialiste en robotique chirurgicale, annonce une levée de 900 000 euros
par

Créée en 2009 par le Dr Philippe Bencteux et basée à Rouen, Robocath est une jeune entreprise innovante spécialisée dans le domaine de la robotique chirurgicale. Elle finalise une seconde levée de 900 000 euros après de ses partenaires historiques Go Capital (à hauteur de 600 000 euros) et NCI (Normandie Capital Investissement avec 300 000 euros), ce qui lui permettra de finaliser le développement du prototype industriel, de son robot et réalisera les premiers essais pré-cliniques.


GO Capital et NCI avaient déjà investi 600 000 euros dans la jeune startup en mai 2013. Elle développe un robot permettant aux praticiens (radiologues et cardiologues interventionnels, chirurgiens vasculaires…) de manipuler à distance (à partir d’un mètre jusqu’à une centaine de kilomètres) les instruments indispensables au cathétérisme. Les praticiens réaliseront leurs opérations avec un confort et une précision accrus pour une prise en charge optimale des patients, tout en étant protégé par rayons-X, une préoccupation croissante pour la profession médicale la plus irradiée. 

Nous espérons que notre robot sera adopté par de nombreux praticiens et qu’il sera utilisé en routine dans la pathologie coronarienne. Il permettra d’améliorer la prise en charge de la première cause de mortalité dans le monde”, précise le Dr Philippe Bencteux.

C’est par cette nouvelle technologie que la jeune pousse de robotique médicale contribuera au développement de la chirurgie mini-invasive ambulatoire, et ainsi à la diminution des coûts d’intervention et de la durée des séjours hospitaliers. À la suite de sa première levée de fonds, une équipe solide avait été constituée, notamment grâce à l’arrivée de Bruno Fournier au poste de Directeur R&D, et de consultants externes expérimentés au niveau Marketing et Ventes, avec Dr Jean-Philippe Milon.

Après le développement de 5 générations de prototypes, Robocath a arrêté les spécifications de son robot et a débuté la phase de développement industriel. Le robot a obtenu la certification ISO 13485, une norme dédiée aux dispositifs médicaux, indispensable pour le marquage CE, et une douzaine de brevets internationaux, le positionnant sur un marché mondial en forte croissance. 

Crédit photo : Shutterstock
Mots clés : e-santé