Retour en haut
Levée de fonds

#EdTech Lancé en 2009, English Attack! annonce une levée de fonds de 900 000 euros

#EdTech : Lancé en 2009, English Attack! annonce une levée de fonds de 900 000 euros
par

Lancée en 2009, la startup d’Entertainment Learning, éditrice de l’application English Attack!, vient d’annoncer avoir bouclé une levée de fonds de 900 000 euros auprès de plusieurs réseaux de business angels (Cap Decisif Management, Investessor, Val’Angels, Femmes Business Angels, Paris Business Angels). WeLikeStartup et Bpifrance participent également à ce tour de table à travers un prêt d’honneur pour l’innovation.


L’idée vient de Frédéric Tibout et Paul Maglione, deux passionnés de jeu vidéo qui ont souhaité adapter cet univers au domaine de l’apprentissage des langues. Très simplement, l’apprentissage est basé sur les extraits de films, clips, publicités en anglais, sur lesquels se rajoute une couche ludique. Plus de 400 000 utilisateurs ont été séduits par cette nouvelle forme d’éducation, et cette levée de fonds devrait permettre d’accélérer le développement de la jeune pousse.

« Le très fort niveau d’engagement de nos apprenants valide le positionnement unique d’English Attack! fondé sur l’immersion digitale et l’entertainment, et nous allons maintenant enrichir notre offre produit et financer des campagnes marketing en France et en Amérique Latine avec l’ambition d’établir English Attack! comme la marque globale de l’anglais digital » précise Frédéric Tibout.

Disponible en 25 langues et sur de nombreuses plateformes (PC, Mac, iOS et Android), l’application a été à l’origine développée en étroite relation avec différents corps de métier. Enseignants ou encore spécialistes des sciences cognitives, ont alors apporté leur expertise pour faire de cette solution, une nouvelle méthode d’apprentissage de l’anglais.

« L’engagement de l’équipe dirigeante et les premiers succès de développement réalisés à l’international dans un marché demandeur vers des utilisateurs qui cherchent une autre approche de l’apprentissage de l’Anglais ont été des éléments importants de notre décision d’investissement », indique Yvan-Michel Ehkirch, Partner de CapDecisif management.