Maddyness

[Etude] 1 français sur 2 est prêt à monter son entreprise, et à gagner 25 500 euros brut par an 471

29 juillet 2013 par Louis Carle dans Prospective avec 5 commentaires
entrepreneur-france

Selon une étude réalisée par 1and1, ce serait près d’un français sur deux qui envisagerait de créer son entreprise. Un constat étonnant établie par la société d’hébergement de sites internet basée à Karlsruhe, qui montre l’intérêt croissant des français dans l’entrepreneuriat, en tant qu’activité principale ou annexe.

Un des leaders mondiaux de l’hébergement web vient de publier une étude réalisée sur ses services et qui se base sur un échantillon de 1000 adultes français. Cette étude révèle l’intérêt des habitants de l’hexagone pour l’entrepreneuriat. Des consommateurs en forte hausse qui auraient récemment examinés les différentes options de création d’entreprise. Le revenu minimum qui rendrait quant à lui le lancement d’une telle entreprise rentable, se situerait autour de 25 500€ brut par an.

Ce revenu brut minimum – qui suffirait donc à motiver les sondés dans la création d’une entreprise – est quant à lui moins élevé que chez les allemands qui prétendent à 51 548€ par an suivi des USA (38 276€) et de l’Espagne (33 641€). Les aspirants entrepreneurs Français sembleraient donc moins exigeants que leurs voisins dans leurs exigences pécuniaires et seraient motivés par d’autres raisons.

La liberté, principale motivation des sondés

Les motivations de la création d’entreprise sont également assez différents selon les sondés. L’envie d’être son propre patron arrive en tête (22%), suivi d’horaires de travail plus flexibles (12%) et la perspective d’augmenter ses revenus grâce à une activité annexe (11%). Une envie de créer son entreprise qui baisse avec l’âge et dont la population la plus demandeuse est celle des 25-34 ans.

Sur ces sondés, 50% (parmi lesquels les hommes restent majoritaires à 56% contre 44% de femmes) ont ainsi déjà « sérieusement envisagé » créer leur entreprise. Une envie qui montre également des disparités selon les régions françaises puisque le Limousin arrive en tête avec 73% des sondés, suivi de la région Poitou-Charentes (65%) puis de la Franche-Comté (62%). La Bretagne arrive, quant à elle, en dernière position avec seulement 34% d’intéressés dans la création d’entreprises.

Robert Hoffmann, CEO Hosting de 1&1 Internet, explique les raisons de cette hausse de l’intérêt des français vers l’entrepreneuriat par la facilité de plus en plus grande pour les internautes de créer leurs activités via internet. Une facilité accrue dans l’activité quotidienne par l’apparition et la montée en puissance de canaux comme les réseaux sociaux qui pousseraient de plus en plus de consommateurs à l’envie de créer une activité annexe pour compléter des revenus souvent en baisse.

Crédit Photo: Flickr

Tagged , , ,

Posts liés

  • Em

    1AND1 à Roubaix? C’est OVH à Roubaix… Du coup qui a fait le sondage? :)

    • Louis

      Merci pour la remarque, nous venons de modifier l’article! Le sondage est en effet réalisé par 1and1 ;)

  • ju

    Forcément, si ils font ce sondage auprès de leurs clients qui sont pour la plupart des développeurs, webmaster ou des personnes qui touchent au web…

  • Lo

    1 français sur 2… client de 1and1 ne veut pas dire 1 français sur 2.

  • petidom

    Vraiment 1 sur 2 !!!

Newsletter
Pour ne rien manquer de l'actualité startup !
Fréquences


Fondé en 2011, Maddyness est devenu le magazine de référence des startups françaises. Un média d'analyse, d'enquête et d'analyse de l'économie et de l'innovation à consommer sans modération.

popup-SK.fw