Maddyness

[Education] Les « MOOCs » sont-ils les nouveaux LEGOs ? 177

21 février 2014 par Margaux Pelen dans Prospective avec 1commentaire
logo mooc

Chaque minute, plus de mille pièces de LEGO sont fabriquées et vendues dans le monde entier… et j’ai pu jouer avec un certain nombre ! Enfant, j’ai grandi entourée de Playmobil et de LEGO. En latin, « lego » signifie « j’assemble » et il m’est arrivé de passer jour et nuit à assembler les constructions – parfois réussies, parfois douteuses – que j’avais en tête.

Article proposé par Margaux Pelen, curieuse des projets éducatifs utilisant de la technologie à bas coût à travers le monde et à l’origine du futur projet Local Academy

Quand j’étais bloquée, je demandais à mes frères et soeur de m’aider: ce jeu était rapide, simple et accessible. La seule limite était celle de mon imagination. C’est en substance ce que nous voyons émerger aujourd’hui avec les cours en ligne, notamment dans leur format ouvert et gratuit avec les “MOOCs” (en anglais Massive Open Online Courses). Comment s’appuyer sur le schéma des LEGOs pour construire une éducation accessible et sur mesure avec des derniers ?

Du plastique à la légende

Fondé dans les années 1930, LEGO s’est hissé à la seconde place mondiale de la production de jouets et est maintenant distribué dans plus de 130 pays. Loués pour leur aspect collaboratif, les LEGOs engagent les enfants à penser sans limites et à transposer dans la réalité ce qu’ils ont en tête. Ils facilitent le prototypage en 3D et l’expérimentation: quand quelque chose ne fonctionne pas, on peut simplement recommencer – personne ne verra vos erreurs.

Les briques LEGO sont de petits outils qui favorisent l’imagination et vous laisse vous approprier le monde qui vous entoure à votre manière.

Basées sur le pouvoir expérimental des LEGOs, de belles initiatives se lancent. Basée à Sao Paulo, l’une d’entre elles se nomme LEGO ZOOM et a construit toute une méthodologie pour aider les enfants à expérimenter la science en classe. Comme le rappelle son vice-président, Victor Barros: « L’éducation est un service. Les services doivent être centrés sur l’humain ». Ainsi la société est axée vers les professeurs et les écoles avec des savoir-faire et une méthodologie précis. Les LEGOs sont une manière première accessible pour s’approprier la science et la mécanique. D’abord on apprend ce que sont les robots, puis on les montent soi-même, et ce souvent avec l’aide de ses camarades de classe.

Les briques LEGO sont des pièces standardisées qui peuvent être combinées et enrichies: de belles créations vous permettent même de construire des machines en 3D ou des séparateurs de briques LEGO en fonction de leur couleur.

Ces petites briques multicolores sont une belle métaphore pour comprendre ce que les MOOCs permettent aujourd’hui: il est possible de jouer avec des briques de connaissances (les cours) pour assembler sa propre éducation (votre construction LEGO).

A quel point pouvons nous établir ce parallèle et quelle implication cela a-t-il sur l’éducation ?

Construire son propre prototype d’éducation, à un coût plus qu’accessible

Aujourd’hui, les « MOOCs » sont tout aussi accessibles que les LEGOs. Coursera, edX, Udacity ou encore Iversity sont autant de plateformes qui offrent des cours dispensés dans les meilleures universités du monde. Ils sont pensés pour être plus interactifs que les classes traditionnelles, et ludiques pour que les étudiants les trouvent plus attractifs et aillent jusqu’au bout.

Une fois terminés, les MOOCs sont des briques de connaissance: chaque cours terminé mène à d’autres réflexions et cours connexes. Les étudiants inscrits aux MOOCs peuvent alors assembler ces briques de savoir de la même manière qu’ils réuniraient les briques de LEGOs. Ce faisant, ils construisent une éducation et des compétences sur mesure. Ces briques peuvent aussi venir consolider des études existantes (comme Coursera qui vous permet d’ajouter un ‘certificat’ à votre compte Linkedin).

Cependant, il n’y a pas aujourd’hui de système de correspondance entre les plateformes de MOOCs, de la même manière que sont reconnus les cours des universités étrangères partenaires. Sur le mur des « LEGOs de la connaissance », chaque brique est d’une couleur différente mais chaque couleur représente un éditeur de contenu différent. Un système harmonisé représenterait pourtant une opportunité pour les étudiants qui pourraient pousser leur « structure éducationnelle » au niveau supérieur.

Voici un simple exemple pour l’illustrer.

Duolingo est une plateforme en ligne permettant d’apprendre le portugais tandis que Veduca est l’équivalent brésilien de Coursera. Chacune des plateformes délivre des certificats pour leur cours. Cependant si je veux montrer que je suis compétent(e) dans un environnement professionnel portugais, aucun service ne me permet de valider la synergie entre les deux. Ces deux cours ont pourtant une complémentarité forte et les « briques » de connaissances s’assembleraient parfaitement.

Une opportunité pour l’éducation à moindre coût

La « digitalisation massive » des contenus réorganise en profondeur la manière dont l’éducation est distribuée et son marché structuré. Comme le coût marginal de l’utilisateur est nul (si un million de personnes regardent la vidéo, votre coût en tant que vidéaste supplémentaire est nul), ces plateformes ne coûtent virtuellement presque rien pour leur déploiement. L’éducation à bas coût est alors rendue possible et pousse à la réorganisation de son écosystème.

Ce que cette tendance renforce est le besoin d’un système de sélection des MOOCs pour guider les étudiants en ligne à travers l’offre sans fin des cours en ligne. De la même manière que les briques LEGOs ont été copiées à de multiples reprises, des cours en ligne de qualité médiocre vont probablement voir le jour. Il est dès lors nécessaire d’amener de la transparence sur les briques qui amènent de la valeur à votre « construction éducationnelle » et ce qui n’en apportent pas.

La labellisation de « parcours » inter-plateformes peut être une manière dynamique de trouver des synergies entre des briques pour des emplois spécifiques (à la fois en pleine mutation et pour ceux à venir).

L’éducation est plus un flux nécessaire pour se maintenir à jour qu’un stock terminé à la fin de votre scolarité.

De la même manière que LEGO ZOOM détournent les briques LEGOs pour en faire des outils éducatifs, quels seront les outils magiques pour transformer les MOOCs en compétences actualisable dont nous aurons besoin?

This article is also available in English

Crédit Photo: Shutterstock

Tagged , ,

Posts liés

Newsletter
Pour ne rien manquer de l'actualité startup !
Fréquences


Fondé en 2011, Maddyness est devenu le magazine de référence des startups françaises. Un média d'analyse, d'enquête et d'analyse de l'économie et de l'innovation à consommer sans modération.

Maddyness vous offre toute l’actualité des startups françaises directement dans votre boîte mail : Innovation, Accompagnement, Finance, Prospective, Emploi