Entre levée de fonds record et levée de bouclier de la profession, quel avenir pour Doctrine ?

Alors que la profession s’émeut des pratiques de la jeune legaltech, la force de frappe et la technologie développée par Doctrine lui ont permis de séduire de nouveau certains de leurs investisseurs historiques (Otium Venture et Kima Ventures) qui ont décidé de remettre au pot pour un montant de 10 millions d’euros.