Maddyness

La guerre des droits d’auteur sur le Web aura-t-elle lieu ?

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 — Le Parlement européen écarte la directive controversée sur le droit d’auteur
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
1 — Le Parlement européen écarte la directive controversée sur le droit d’auteur
2 — Qu’est-ce que la directive sur le droit d’auteur ?
3 — Droit d'auteur: les Gafas à l'attaque à Bruxelles
4 — « Si on ne peut pas vivre de nos œuvres, nous, créateurs, sommes condamnés à disparaître »
5 — 'We're righting a wrong', say the artists taking on YouTube
6 — "YouTube, Facebook et les autres vont devoir rémunérer les auteurs"
Innovation

La guerre des droits d’auteur sur le Web aura-t-elle lieu ?

Pepper Pepper Pepper
1449 - trending  |  
Comments
Par Geraldine Russell - 06 juillet 2018 / 07H00

Chaque vendredi, dans sa revue de presse, Maddyness vous propose une sélection d’articles sur un sujet chaud qui ont retenu l’attention de la rédaction. Cette semaine, le vote de la directive des droits d'auteur sur le Web.

Le Parlement européen écarte la directive controversée sur le droit d’auteur

Les faits

Les divisions internes des groupes politiques du Parlement européen auront eu raison, du moins pour le moment, de la directive sur le droit d’auteur. Les eurodéputés ont refusé, jeudi 5 juillet par 318 voix contre 278, de valider la directive proposée par la commission des affaires juridiques de l’instance strasbourgeoise. Ils vont donc devoir travailler, en septembre, à une nouvelle version de ce texte, destiné à réformer le droit d’auteur pour l’adapter au numérique avant de négocier avec les Etats membres et la Commission européenne. Lire la suite sur Le Monde

Qu’est-ce que la directive sur le droit d’auteur ?

Le décryptage

L’Europe a-t-elle « cassé Internet » ? Doit-on dire adieu à « tout ce qui est pur et bon » sur les réseaux ? Le Web « tel que nous le connaissons » va-t-il disparaître ? La directive sur le droit d’auteur a en tout cas suscité de très vives réactions. Ce texte, présenté initialement par la Commission européenne en 2016, vise à rénover la loi européenne en matière de droits d’auteur, qui date d’une époque où le Web n’en était qu’à ses balbutiements. Son utilisation s’est largement démocratisée depuis, et il est aujourd’hui dominé par de grandes plateformes comme Facebook, Google ou YouTube. Ces dernières recensent, hébergent et mettent en valeur des contenus créés par d’autres : les vidéos d’un créateur sur YouTube, les contenus d’un utilisateur sur Facebook ou un article de presse indexé dans Google. Lire la suite sur Le Monde

Droit d'auteur: les Gafas à l'attaque à Bruxelles

Le lobbying, partie 1

Spamming massif des députés européens jusqu’à saturer leurs boîtes d’emails, bots sur les réseaux sociaux, camions circulant dans Bruxelles, alliance de circonstance avec les libertaires du Web, dont, selon les partisans de la directive, les Gafa financent les lobbies… Les poids lourds d’internet ont lancé un véritable blitz pour tuer la directive sur le droit d’auteur à l’heure numérique. Bruxelles n’en est pas à sa première campagne d’influence. Mais « une telle tension, c’est presque du jamais vu. On lutte contre une très grosse machine, très puissante », confie un lobbyiste du camp adverse, les pro-directive. Lire la suite sur Les Échos

« Si on ne peut pas vivre de nos œuvres, nous, créateurs, sommes condamnés à disparaître »

Le lobbying, partie 2

En tant qu’artistes, nous sommes très choqués de voir aujourd’hui qu’un texte sur le droit d’auteur dans le marché unique numérique en Europe, qui prévoit notamment une plus grande protection des créateurs sur Internet, fasse l’objet d’une campagne de désinformation au service des grandes puissances du numérique. (…) Définir un cadre juridique pour trouver un meilleur équilibre entre les artistes et les diffuseurs de contenus n’est pas un acte liberticide, bien au contraire. Nous sommes les petits du numérique, ils sont les géants ! La régulation ne restreint ni l’innovation ni la liberté, mais c’est une nécessité pour s’assurer que les entreprises se comportent correctement. Lire la suite de la tribune sur Le Monde (édition abonnés)

'We're righting a wrong', say the artists taking on YouTube

La fronde

The music industry and YouTube are set to go head-to-head this week in a crucial vote in Brussels that could force the digital giant to pay billions of dollars in fees to popular artists such as Taylor Swift, Ed Sheeran and Katy Perry. For years the music industry has argued that YouTube exploits the lack of legal protection around music videos being viewed on its service to pay minimal amounts to artists and labels. Artists and labels won a key Brussels vote last month on the adoption of new copyright laws – putting them on the verge of forcing a dramatic shift in the balance of power away from the Silicon Valley giant – but on Thursday the European parliament will decide the victor. YouTube got a bloody nose in last month’s vote but its supporters are expected to gather the 76 MEPs needed to challenge that decision and force a vote by all 751 members of the parliament. Lire la suite sur The Guardian

"YouTube, Facebook et les autres vont devoir rémunérer les auteurs"

L’éclairage

« L’approbation de cette directive est une nécessité pour permettre aux auteurs d’être correctement rémunérés pour l’exploitation en ligne de leurs œuvres. En ce moment, les revenus qui sont générés par des plateformes, comme YouTube ou Facebook, qui hébergent du contenu protégé fourni par des tiers et qui génèrent des revenus importants grâce au travail créatif des auteurs et des artistes ne sont pas partagés de manière équitable avec les créateurs de ces œuvres. » Lire l’interview de la CEO de la Sacem belge sur L’Écho

Par

Geraldine Russell

06 juillet 2018 / 07H00
mis à jour le 05 juillet 2018
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge