Maddyness

Donald Trump peut-il « réguler » Google ?

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 — Trump accuse Twitter et Google actualités de « censure »
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
1 — Trump accuse Twitter et Google actualités de « censure »
2 —
3 — Google dismantled Trump's latest attack on the search engine
4 — Réglementer les résultats de Google? La requête impossible de Trump
5 — Trump keeps threatening tech companies, but he’s terrible at following through
Technologies

Donald Trump peut-il « réguler » Google ?

Pepper Pepper Pepper
1251 - trending  |  
Comments
Par Geraldine Russell - 31 août 2018 / 07H00

Chaque vendredi, dans sa revue de presse, Maddyness vous propose une sélection d’articles sur un sujet chaud qui ont retenu l’attention de la rédaction. Cette semaine, Trump accuse Google de partialité.

Trump accuse Twitter et Google actualités de « censure »

Les faits

Dans une série de tweets publiés mardi 28 août, Donald Trump s’en est pris directement au service d’actualités de Google, Google News, qu’il accuse de « censurer » les sites conservateurs : « Quatre-vingt-seize pour cent des recherches “actualités Trump” sur Google renvoient vers des médias de gauche, c’est très dangereux (…). Il n’y a que des “fake news”, ils ont truqué les résultats pour n’afficher que les mauvais résultats », affirme le président des Etats-Unis. Plus tard dans la journée, le président a réitéré ses propos, mettant en garde Google, Twitter et Facebook contre ce qu’il estime être un manque d’impartialité, leur conseillant de « faire attention »« Google, Twitter et Facebook naviguent vraiment en eaux très troubles et ils doivent faire attention », a déclaré M. Trump depuis le Bureau ovale. « C’est injuste pour une grande partie de la population », a-t-il ajouté. Lire la suite sur Le Monde

La surenchère

The Trump administration on Tuesday said it would explore regulating Google — an effort that would challenge protections around free speech online — in response to the president’s allegations that the tech giant manipulates its search results to prominently display negative stories about him and other Republicans. Trump’s top economic adviser, Larry Kudlow, said the White House is “taking a look” at whether, and how, Google should be regulated by the government. Lire la suite sur le Washington Post

We can all agree on one thing: poison is being spread on the Internet, but what is poison? Somebody is going to have to step in and be a neutral arbiter of what can go on, and what can’t

Republican Sen. John Neely Kennedy

Google dismantled Trump's latest attack on the search engine

La réponse

Using the hashtag « #StopTheBias, » Trump posted a video claiming to show that Google had promoted President Barack Obama’s State of the Union speeches but ignored Trump’s addresses to Congress for the past two years. Google disagreed. In a statement sent to journalists on Wednesday, the company said: « On January 30 2018, we highlighted the livestream of President Trump’s State of the Union on the Google homepage. « We have historically not promoted the first address to Congress by a new President, which is technically not a State of the Union address. As a result, we didn’t include a promotion on Google homepage for this address in either 2009 or 2017. » Google’s statement is supported by records on the internet-archive website Wayback Machine, which shows that the search engine indeed promoted live coverage of Trump’s State of the Union address this year. Lire la suite sur Business Insider

Réglementer les résultats de Google? La requête impossible de Trump

L’éclairage

Après que Donald Trump a accusé mardi le géant de la tech de truquer les résultats de son moteur de recherche au détriment des conservateurs et a fait planer le doute sur de potentielles mesures, les experts estiment que Google (filiale d’Alphabet) et les autres sociétés internet bénéficient des mêmes droits constitutionnels que la presse sur la liberté d’expression. Cette protection exclut, selon eux, toute possibilité d’interférence d’un président en désaccord avec les résultats proposés lors des recherches effectuées sur la toile. Lire la suite sur Le Point (avec AFP)

Trump keeps threatening tech companies, but he’s terrible at following through

L’oeil dans le rétroviseur

These sound like big threats, and regulating search engine behavior would be a huge deal, especially since Trump has virtually no evidence that search is “rigged.” And the Trump administration has sabotaged tech companies with harsh immigration limits and erratic trade policy. But Trump also has a history of offhandedly accusing big tech companies of crimes or threatening them with political consequences, then dropping the issue. So while yesterday’s statements promoted a shallow, conspiratorial understanding of a complicated technology, they don’t mean the White House will seriously look at regulating Google; they just provide fuel for other people who are interested in doing so. For context, here what’s happened after Trump targeted some other companies. Lire la suite sur The Verge

Par

Geraldine Russell

31 août 2018 / 07H00
mis à jour le 30 août 2018
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge