Maddyness

Le partenariat entre Snapchat et Amazon, première étape avant un rachat ?

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 — Snapchat s'allie avec Amazon pour lancer le « Shazam » du shopping
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
1 — Snapchat s'allie avec Amazon pour lancer le « Shazam » du shopping
2 — Comment ça fonctionne ?
3 — Amazon aide Snapchat à toujours plus se monétiser
4 — Is Snap Amazon's Next Gold Box Deal?
5 — Would Amazon Ever Really Acquire Snap?
Technologies

Le partenariat entre Snapchat et Amazon, première étape avant un rachat ?

Pepper Pepper Pepper
3600 - piping hot  |  
Comments
Par Geraldine Russell - 05 octobre 2018 / 07H00

Chaque vendredi, dans sa revue de presse, Maddyness vous propose une sélection d’articles sur un sujet chaud qui ont retenu l’attention de la rédaction. Cette semaine, le partenariat entre Snapchat et Amazon qui permet d'acheter un produit que l'on a repéré via le réseau social.

Snapchat s'allie avec Amazon pour lancer le « Shazam » du shopping

Les faits

« À partir de cette semaine, nous testons une nouvelle façon de rechercher des produits sur Amazon directement à partir de la caméra Snapchat », a annoncé Snap dans un communiqué. Comme l’application « Shazam », capable de retrouver les titres musicaux en pointant son smartphone sur une enceinte, Snapchat pourra faire office de « Shazam » pour le shopping. Concrètement, il suffira de pointer l’appareil photo de son smartphone sur un code-barres ou un objet, que ce soit une veste, des chaussures ou une bouteille de parfum. Si le produit est reconnu, un lien vers sa page Amazon apparaîtra à l’écran, ainsi que sa référence et son prix, incitant l’utilisateur à passer commande. Lire la suite dans Les Échos

Comment ça fonctionne ?

La démo

Amazon aide Snapchat à toujours plus se monétiser

L’analyse

Snapchat traverse une passe difficile, avec des pertes financières particulièrement lourdes en 2017 et des plans sociaux à répétition depuis son IPO. Et côté base utilisateurs, ça ne va guère mieux : en juin, l’entreprise a annoncé avoir perdu 3 millions d’utilisateurs sur le trimestre. Instagram, son concurrent direct, a allégrement recopié les fonctionnalités de Snapchat et atteint quant à lui le milliard d’utilisateurs. Ce qui n’empêche pas l’entreprise d’Evan Spiegel de redresser progressivement ses finances, à grands renforts de monétisation des contenus. En un an, le revenu moyen par utilisateur (ARPU) a grimpé de 34%, permettant au chiffre d’affaires de la société de bondir de 44% sur la même période. En signant avec Amazon, nul doute que Snap tente à nouveau de donner un petit coup de pouce à son ARPU. Lire l’article sur L’Informaticien

Is Snap Amazon's Next Gold Box Deal?

La prophétie

With this week’s Amazon deal for in-app product information, Snap executives must have been hoping the company’s submarining share price would head up again. It did, but not for long. After an initial 3-percent jump after the Amazon announcement, Snap shares sank again, to an all-time low of $8.41 Friday morning, roughly a third the company’s opening-day high of $26.05 in March 2017. Combine the deal news and drooping prices and it’s no surprise we’re already hearing speculation that Amazon should in fact snap up Snap before it completely goes away. Lire la suite dans Forbes

Would Amazon Ever Really Acquire Snap?

La question à 10 milliards de dollars

There would be some benefits and synergies. For starters, Snap’s ad business is struggling to scale and attract quality advertisers. Amazon’s ad business, on the other hand, is killing it. If Amazon took over, it could perhaps overhaul and strengthen the ad business. If Amazon owned Snap, it would surely seek to transition the latter’s cloud infrastructure operations away from Alphabet’s Google Cloud toward Amazon Web Services (AWS). Snap is one of the biggest buyers of cloud infrastructure services in the market, opting to completely outsource all hosting operations to third-party vendors — committing billions of dollars in cloud spending in the coming years. Google Cloud is Snap’s primary provider, with AWS as a backup. Ironically, Amazon would likely still be on the hook to spend that money at Google Cloud if it were to acquire Snap, at least through the contracted period. Then it could transition Snapchat fully to AWS. But then Amazon would essentially be extending its ad business onto Snapchat while powering Snapchat with AWS. Doing so could help cut costs and improve margins, but why would Amazon pay over $10 billion to do that? Amazon acquiring Snap would be little more than putting lipstick on a pig. I agree with Galloway that Snap is on an unsustainable course and is unlikely to survive on its own, but I disagree that Amazon will be the one to put the company out of its misery. Lire l’article sur The Motley Fool

Par

Geraldine Russell

05 octobre 2018 / 07H00
mis à jour le 04 octobre 2018
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge