Maddyness

Snap perd son directeur financier et s’enfonce dans la crise

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 — Hémorragie de hauts dirigeants chez Snap
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
1 — Hémorragie de hauts dirigeants chez Snap
2 — Snap has lost more than $20 billion in value since its IPO and it could be about to get worse
3 — Snap huée comme jamais en Bourse
4 — Has Snap's Stock Finally Bottomed?
Technologies

Snap perd son directeur financier et s’enfonce dans la crise

Pepper Pepper Pepper
2856 - trending  |  
Comments
Par Geraldine Russell - 18 janvier 2019 / 09H00

Chaque vendredi, dans sa revue de presse, Maddyness vous propose une sélection d’articles sur un sujet chaud qui ont retenu l’attention de la rédaction. Cette semaine, le dernier d'une longue série de départs chez Snap.

Hémorragie de hauts dirigeants chez Snap

Les faits

L’exode se poursuit à la tête de Snap. Mardi 15 janvier, la maison mère de Snapchat a annoncé le prochain départ de Tim Stone, son directeur financier, à peine huit mois après sa prise de fonction. Son nom s’ajoute à une longue liste : une vingtaine de hauts dirigeants ont quitté l’entreprise américaine depuis son introduction en Bourse en mars 2017. De quoi alimenter les interrogations sur sa gouvernance, alors même que sa croissance est au point mort. Lire l’article dans Le Monde

Snap has lost more than $20 billion in value since its IPO and it could be about to get worse

Le chiffre

 Snap stock has all but given up the ghost. The social network was worth $31 billion after its public debut in March 2017. Now it’s less than $8 billion. The stock took another tumble Wednesday, dropping 13 percent in its worst performance since May, after the hasty exit of Chief Financial Officer Tim Stone just eight months into his role. Lire la suite sur CNBC

Snap huée comme jamais en Bourse

Le focus

L’action Snap est habituée aux déconvenues boursières. Depuis le début de sa jeune cotation à Wall Street, soit à partir de mars 2017, le titre du groupe américain spécialisé dans la messagerie instantanée par internet a déjà subi des chutes de plus de 10% en une séance boursière à six reprises, notamment à cause de résultats financiers décevants. Lire la suite dans L’Écho

Has Snap's Stock Finally Bottomed?

La perspective

Gone are the days when Snap was considered a worthy competitor to the much larger Instagram, which is owned by Facebook. But given its young-skewing audience, some investors believe there’s still room for Snap to establish itself as a « solid niche platform, » in the words of Pivotal’s Brian Wieser. In a note to investors last week, Wieser noted that user growth has resumed followed declines in 2018 pegged to a widely-disliked Snapchat redesign, and a transition to programmatic advertising: « The shift to selling advertising programmatically is opening up Snap to a wider range of customers, which builds on the company’s expanded international efforts to sustain ad revenue growth above global averages for the foreseeable future, » he wrote. Lire l’article sur The Street

Par

Geraldine Russell

18 janvier 2019 / 09H00
mis à jour le 17 janvier 2019
Nos derniers articles
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge