Maddyness

Pourquoi le scandale Huawei enflamme-t-il la diplomatie mondiale ?

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 — Le Sénat rejette l’amendement anti-Huawei
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
1 — Le Sénat rejette l’amendement anti-Huawei
2 — 16 choses à savoir pour comprendre le scandale Huawei
3 — Huawei, un géant au coeur du choc entre Chine et Occident
4 — Avec Huawei, la Chine pourrait espionner le monde ?
5 — Pourquoi Huawei est une épine dans le pied des nations développées ?
6 — Comment la France veut se prémunir des risques «d’espionnage et de sabotage»
Technologies

Pourquoi le scandale Huawei enflamme-t-il la diplomatie mondiale ?

Pepper Pepper Pepper
11417 - on fire  |  
Comments
Par Geraldine Russell - 08 février 2019 / 07H00

Chaque vendredi, dans sa revue de presse, Maddyness vous propose une sélection d’articles sur un sujet chaud qui ont retenu l’attention de la rédaction. Cette semaine, retour sur le scandale Huawei.

Le Sénat rejette l’amendement anti-Huawei

Les faits

Le Sénat a rejeté un amendement du gouvernement visant à contrôler Huawei ce 6 février 2019. Proposé dans le cadre du projet de loi Pacte, celui-ci avait pour but de protéger la sécurité des réseaux mobiles en France. Mais il ne s’agit que d’un sursis pour le groupe chinois : le législatif demande plus de temps pour examiner la question et ne s’oppose pas fermement à de telles mesures. Lire l’article sur PhonAndroid

16 choses à savoir pour comprendre le scandale Huawei

La chronologie

Pour ceux qui n’ont pas suivi (ou pas compris…) le scandale Huawei, voici une chronologie récapitulative de ce qu’il s’est passé ces dernières semaines. En résumé : la directrice financière de Huawei a été arrêtée au Canada, accusée d’avoir dissimulée des liens commerciaux de son entreprise avec l’Iran. Les États-Unis, qui accusent depuis plusieurs mois l’entreprise chinoise de cyber-espionnage, ont demandé son extradition. Et la Chine dénonce une manoeuvre politique, orchestrée par Donald Trump qui a pris l’initiative l’an dernier d’augmenter les droits de douane sur les produits importés. Lire le résumé sur TVA Nouvelles

Huawei, un géant au coeur du choc entre Chine et Occident

L’analyse géopolitique

Après l’arrestation de la fille du fondateur de Huawei, la planète télécoms est entrée en ébullition. Entre la Chine et les États-Unis, le torchon brûle. Le Canada cherche à clarifier sa position pour ne pas sembler soumis à son allié américain et l’Europe est sommée de se positionner. Le bras de fer qui oppose Trump et Xi déterminera la suprématie technologique mondiale. Lire l’enquête du Figaro (édition abonnés)

Avec Huawei, la Chine pourrait espionner le monde ?

La question à plusieurs milliards de yuans

Pourquoi Huawei est une épine dans le pied des nations développées ?

Le décryptage

Huawei est devenu en quelques années un mastodonte planétaire de la téléphonie et des fournitures de réseaux de télécommunication et d’informatique, au point d’être aujourd’hui le leader de la technologie 5G. Mais depuis quelques mois un mouvement de défiance parti d’Australie, suivie par les Etats-Unis s’est déclaré à l’encontre de l’équipementier chinois, menant à des interdictions gouvernementales pour le déploiement des futurs résaux 5G que l’entreprise devait effectuer, aidée d’une autre multinatinale chinoise : ZTE. La nature de cette défiance se joue à plusieurs niveaux mais commence à poser un problème mondial très embarrassant : sans Huawei, la 5G arrivera bien plus tard que l’année 2020 dans les pays écartant la firme chinoise . Il faut dire que l’entreprise s’est faite prendre la main dans le « sac numérique de l’espionnage industriel » à plusieurs reprises. Et que son gouvernement peut aussi la contraindre, au besoin, de le faire… Lire l’article de TV5 Monde

Comment la France veut se prémunir des risques «d’espionnage et de sabotage»

Le focus

C’est un dilemme qui va conditionner l’avenir de l’Internet mobile en France. Déployer rapidement les réseaux 5G en s’appuyant notamment sur les équipements du numéro un mondial du secteur, Huawei, ou favoriser la sécurité nationale face aux menaces d’espionnage et de piratage chinois. Face à cet enjeu de sécurité, le gouvernement français a déposé un amendement à la loi PACTE – finalement rejeté par le Sénat – afin de créer un nouveau régime d’autorisations préalables à l’utilisation de certains équipements et logiciels qui diffuseront la 5G à partir de 2020 au plus tôt. Cette tâche incomberait à l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (Anssi) dont les ingénieurs vérifient déjà depuis une décennie les niveaux de sécurité des équipements télécoms déployés dans l’Hexagone. Lire l’article dans Le Parisien

Par

Geraldine Russell

08 février 2019 / 07H00
mis à jour le 11 février 2019
Articles les plus lus du moment

Haroun : "On est en train de devenir des abrutis finis"

Technologies
Par Anais Richardin - 14H00mardi 16 juillet 2019
Next

Comment j’ai planté ma startup

Entrepreneurs
Par Celine Deluzarche - 08H00mercredi 17 juillet 2019
Next

Entrepreneur·e·s, comment mieux gérer votre temps ?

Entrepreneurs
Par Mickaël Cabrol et Hubert Reynier - 09H00mercredi 10 juillet 2019
Next

8 sites à connaître pour trouver son freelance

Business
Par Maddyness - 08H00vendredi 19 juillet 2019
Next

Attribuer des BSPCE aux membres du board, c’est (désormais) possible !

Finance
Par Thomas Buffin et Tanguy Dubly - 11H00jeudi 11 juillet 2019
Next
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge