Maddyness

La licorne européenne N26 pourra-t-elle conquérir les États-Unis ?

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 — N26 lève 170 millions de plus pour tenter de s’imposer aux États-Unis
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
1 — N26 lève 170 millions de plus pour tenter de s’imposer aux États-Unis
2 — European Challenger Banks Launch U.S. Invasion – Is America Ready?
3 — N26, le pionnier de la banque mobile
4 — La face cachée de l’hypercroissance des néobanques
Technologies

La licorne européenne N26 pourra-t-elle conquérir les États-Unis ?

Pepper Pepper Pepper
4887 - piping hot  |  
Comments
Par Geraldine Russell - 19 juillet 2019 / 09H00

Chaque vendredi, dans sa revue de presse, Maddyness vous propose une sélection d’articles sur un sujet qui a retenu l’attention de la rédaction. Cette semaine, N26 part à la conquête des États-Unis.

N26 lève 170 millions de plus pour tenter de s’imposer aux États-Unis

L’actu

Ces fonds viennent compléter son tour de table de 300 millions de dollars réalisé en janvier dernier. Ils serviront notamment à financer son expansion aux États-Unis, mais aussi au Brésil. Depuis sa création en 2013, la banque mobile allemande, qui revendique 3,5 millions de clients en Europe, a levé 683 millions de dollars, notamment pour financer ses coûts d’acquisition colossaux. Elle est aujourd’hui valorisée 3,5 milliards de dollars. Lire l’article de La Tribune

European Challenger Banks Launch U.S. Invasion – Is America Ready?

La question à 170 millions de dollars

At a time when U.S. consumers are increasingly becoming comfortable with branchless banking and alternative financial providers, is there room for alternative digital-only banks with zero name recognition? Recent announcements by Germany-based N26 and U.K.-based Monzo that they will be entering the highly competitive U.S. in the next few months will provide a good test of the viability of foreign-based banking competition. Despite European experiences that proved that a challenger bank can generate interest and users with the help of significant funding and well-done marketing, can this success be duplicated in a market that is oversaturated with banks and credit unions? Further, can new entrants provide significant differentiation from the U.S.-based digital-only banks or mobile offerings from legacy banking organizations? Lire l’article de The Financial Brand

N26, le pionnier de la banque mobile

Le retour sur une success story

N26, fer de lance d’une révolution bancaire ? Les experts expliquent avant tout le succès de la médiatique startup par la grande facilité d’utilisation de son application. « L’application est brillamment programmée, avec des fonctions en temps réel et un très bon guide utilisateur », résume Philipp Sandner, professeur à l’Ecole de finance et de management de Francfort, qui souligne l’important décalage avec les applications mobiles développées jusqu’ici par les établissements bancaires classiques. Lire l’article des Échos (publié en 2017)

La face cachée de l’hypercroissance des néobanques

Le revers de la médaille

Après les louanges, l’inquiétude. Le secteur bancaire européen a vu surgir, en 2015, deux start-up ambitieuses, la britannique Revolut et l’allemande N26, capables de s’imposer simultanément sur tous les marchés les plus prometteurs, prêtes à en découdre avec la concurrence en proposant des services innovants à prix cassés, sans s’effaroucher des obligations réglementaires inhérentes à cette industrie. Quatre ans plus tard, Revolut compte 4,8 millions de clients dans plus de 30 pays européens, et N26, 2,5 millions d’utilisateurs. Elles sont devenues des « licornes », valorisées bien au-delà de 1 milliard d’euros. Mais responsables politiques et autorités de supervision commencent à se soucier du revers de cette croissance effrénée. Lire l’article du Monde

Par

Geraldine Russell

19 juillet 2019 / 09H00
mis à jour le 19 juillet 2019
Articles les plus lus du moment

Zeste, la gourde française éco-responsable garantie à vie

Entrepreneurs
Par Maud Petitgars - 09H00samedi 23 novembre 2019
Next

Le "future of work" expliqué à vos grands-parents

Innovation
Par Samuel Durand - 08H00vendredi 22 novembre 2019
Next

Operating partner, une seconde vie pour les entrepreneur·e·s

Business
Par Anne Taffin - 21H00lundi 02 décembre 2019
Next

Définir ses valeurs, sa culture. Le tuto comet

Business
Par Yoann Lopez - 18H00jeudi 28 novembre 2019
Next
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
Maddyplay
Newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge