Maddyness

15 solutions pour partir en vacances sereinement (même à la dernière minute)

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Entrepreneurs

15 solutions pour partir en vacances sereinement (même à la dernière minute)

Pepper Pepper Pepper
11688 - on fire  |  
Comments
Par Geraldine Russell - 29 juillet 2019 / 10H00

De la réservation des billets à l'envoi des cartes postales, les vacances peuvent rapidement se transformer en parcours du combattant pour ceux qui n'ont pas les bons réflexes. Voici quinze jeunes pousses, élevées en plein air dans le pays phare du tourisme, qui devraient vous aider à planifier votre voyage, même à la dernière minute. Suivez le guide !

Réserver ses billets d’avion

Non, partir en vacances ne signifie pas forcément banqueroute au retour. Même à l’autre bout du monde. Même en juillet-août. Comme son nom l’indique, Algofly utilise un algorithme pour scanner quotidiennement les sites des compagnies aériennes à la recherche du meilleur tarif sur le trajet qui vous intéresse. Mieux : il calcule le meilleur moment pour acheter son billet, au tarif en-dessous duquel il estime que le billet ne pourra pas descendre. Le bon plan pour ne pas se faire rouler lorsque les prix augmentent sous l’effet de la demande – parce que, non, vous n’êtes pas le/la seul(e) à vouloir aller à Bali. Ulysse traque également le meilleur prix et se révèle particulièrement utile pour les itinéraires multi-destinations, une fonctionnalité en général boudée par les moteurs de recherche. Bonus : pas de frais cachés, ce qui évite la désillusion lorsque l’on clique sur un prix attractif et qu’il double une fois ajoutés bagages, taxes d’aéroport et déjeuner sur les vols long courrier.

Pour ceux qui ne se s’y seraient pas pris assez à l’avance, Flyoff permet d’obtenir des billets d’avion à prix cassés pour partir à la dernière minute. Il suffit de choisir sa destination et de fixer le prix maximum qu’on est prêt à payer. Au fur et à mesure que la date de départ se rapproche, si les sièges ne se vendent pas au tarif normal, les compagnies vont être enclines à accepter des propositions de tarifs plus bas pour assurer un taux de remplissage correct de leur vol. Jackpot quand le prix de la compagnie correspond à celui indiqué… il ne reste plus qu’à décoller !

Trouver un séjour

Pour ceux qui n’ont pas la possibilité de partir en vacances avec leur chéri(e), leurs amis ou même leur mamie, il y a la solution Barouding. Finis les voyages de groupe pénibles, passés à essayer d’éviter la meute de touristes un peu lourds qui vous accompagnent. Le site réinvente les vacances entre inconnus en misant sur un profilage affiné de vos co-voyageurs, en fonction de vos habitudes de voyage et de vos envies.

Poids lourd de l’écosystème des startups du tourisme, Evaneos n’en reste pas moins une alternative de choix aux voyagistes traditionnels. Son réseau mondial d’agents de voyage et ses offres flexibles de voyages à personnaliser en ont fait une référence des vacances sur mesure. Du trek au Népal au voyage de noces à Hawaii en passant par la découverte des trésors de Jordanie, tous les férus d’évasion y trouveront leur compte.

À mi-chemin entre Instagram et une agence de voyage, Ublooo propose une expérience hybride. D’un côté, les carnets de voyage (plus proches du format blog) mis en ligne par les voyageurs permettent de rêver, s’inspirer et trouver la destination idéale. Il ne reste ensuite plus qu’à concrétiser en réservant l’un des voyages proposés par des agents locaux et recensés sur la plateforme. Prochaine étape : imprimer son carnet de bord depuis le site, une option qui devrait être disponible prochainement.

Stationner votre voiture

Parfois, les minutes perdues à chercher une place de stationnement à l’aéroport ou à la gare peuvent s’avérer précieuses. Avec Ector, startup qui propose un service de voiturier-parking, plus de perte de temps ! Jusqu’à une heure avant votre arrivée, vous pouvez réserver en ligne un voiturier. Et n’avez plus qu’à vous rendre au dépose-minute où vous laissez vos clés. Le voiturier Ector se charge de garer votre véhicule dans un parking surveillé. À votre retour, vous récupérez vos clés et votre véhicule au dépose-minute. Moyennant un extra, la jeune pousse propose également de s’occuper du nettoyage, du plein d’essence voire même du contrôle technique de votre bolide, grâce à des partenariats avec Norauto et Midas.

Pour ceux qui cherchent à économiser le prix du parking, TravelCar permet de réserver des parkings gratuits en échange de la possibilité de louer votre voiture pendant vos vacances. Il suffit de déposer votre véhicule sur le parking d’un aéroport… et de ne plus vous en soucier jusqu’au retour ! Il sera loué pendant que vous bronzerez à l’autre bout du monde, faisant grimper votre cagnotte. Et pas de panique : tous les véhicules sont assurés par la Maif. À votre retour, vous n’avez qu’à faire l’état des lieux de votre voiture et à empocher le bénéfice de la location.

Rentabiliser votre trajet

Si vous voyagez léger, le covoiturage de colis est fait pour vous ! De nombreuses plateformes vous permettent de profiter de la place libre dans votre valise ou votre voiture pour aider un autre membre de la communauté. Il vous suffit de mentionner la place dont vous disposez et vos tarifs et vous serez alors mis en relation avec les utilisateurs qui cherchent à faire transporter un objet. Vous pouvez également réaliser quelques courses sur le lieu de votre destination, certains produits ne pouvant s’acheter qu’à l’étranger, afin de rapporter en France vos achats. Jwebi ou Cocolis seront vos alliées !

Dégoter des activités sur place

Envie d’une balade à la découverte des meilleurs spots gourmands de Rome ? D’une promenade dans les pas d’Harry Potter à Londres ? Tout est possible avec Gladtrotter (même une chasse aux Pokémon pour ceux qui n’ont pas encore décroché de Pokémon GO), la plateforme qui met en relation les touristes avec des locaux, passionnés d’art, de gastronomie ou d’histoire. Ils connaissent leur ville sur le bout des doigts et pourront mieux que personne vous montrer et vous raconter tous ses petits secrets.

Si vous êtes plutôt surf que transat et parachute que parasol, Kazaden est fait pour vous. Les vacances sont l’occasion de toutes les expériences, même les plus extrêmes… sportivement parlant. La plateforme permet de réserver en deux temps trois mouvements une randonnée équestre, un cours de voile ou une balade avec des chiens de traîneau aux quatre coins du globe. Et, pour les plus téméraires, des trails, treks ou même des après-midi spéléologie.

Vous débarrasser de vos bagages

Vous avez réservé votre vol de retour à 23H59, pour profiter au maximum du dernier jour de vos vacances ? Bien joué. Sauf qu’hôtels et Airbnb doivent en général être libérés en fin de matinée. Une vraie galère pour les visites lorsqu’il n’y a pas moyen de stocker ses bagages. C’est pour cela que NannyBag a créé un service de consignes collaboratives : des hôtels ou boutiques vous proposent de garder vos bagages, moyennant quelques euros. Voire même de vous fournir un petit déjeuner ! Le service est déjà disponible dans une dizaine de villes européennes.

Pour ceux que la perspective de trimballer valises bourrées à craquer et sacs à dos qui débordent dans le métro, le bus ou sur les genoux du conducteur de la voiture (il n’y avait plus de place dans le coffre…) , Eelway a la solution. Fondée début 2016, la startup propose un service de prise en charge des bagages, grâce auquel le client peut confier ses biens en toute confiance à un concierge, en réservant simplement la date, le lieu et l’heure qui lui conviennent. Le bagagiste se charge ensuite d’acheminer les valises à bon port.

Transporter votre guide (dans la poche)

C’est toute l’idée de Mapstr, carte interactive nichée dans votre smartphone sur laquelle vous épinglez les lieux qui vous intéressent : musées, bars, restaurants… De quoi vous constituer un guide de poche qui vous suivra tout au long de votre trajet et que vous pouvez même partager avec vos amis pour leur faire profiter de vos bons plans.

Penser aux cartes postales

Finie la galère de devoir trouver le bureau de poste le plus proche et baragouiner dans un espagnol/italien/allemand approximatif pour acheter des timbres. Tout ça pour finir par oublier de poster ces fichues cartes, de quoi risquer (au moins) de se faire déshériter par mémé. Grâce à Fizzer, non seulement vous personnalisez votre carte postale avec vos propres photos mais le site s’occupe de les envoyer sous enveloppe aux destinataires renseignés sans que vous n’ayez plus à vous soucier de rien.

Par

Geraldine Russell

29 juillet 2019 / 10H00
mis à jour le 30 juillet 2019
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge