Maddyness

Vers la fin du modèle Uber ?

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 — Le modèle économique d’Uber et de Lyft menacé par la législation californienne
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
1 — Le modèle économique d’Uber et de Lyft menacé par la législation californienne
2 — Sous la menace d'une réforme du statut des chauffeurs, Uber et Lyft dégringolent à Wall Street
3 — Uber and Lyft pledge $60 million to ballot measure in fight to keep drivers’ classification as contractors
4 — Uber / Lyft : Le conte de deux vétécistes
5 — « Uber et Lyft n’ont aucune chance sur le marché de la voiture autonome »
Technologies

Vers la fin du modèle Uber ?

7212 - on fire  |  
Comments
Par Geraldine Russell - 06 septembre 2019 / 08H00

Chaque vendredi, dans sa revue de presse, Maddyness vous propose une sélection d’articles sur un sujet qui a retenu l’attention de la rédaction. Cette semaine, les ennuis d'Uber et Lyft en Californie.

Le modèle économique d’Uber et de Lyft menacé par la législation californienne

L’actu

Avec son concurrent Uber – son allié pour l’occasion –, Lyft est engagée dans une vaste campagne de lobbying pour contrer une loi qui pourrait contraindre les deux compagnies à salarier leurs chauffeurs en Californie, alors qu’ils ont, pour l’instant, le statut de travailleurs indépendants. L’enjeu est d’importance. Un tel changement obligerait les entreprises à offrir à leurs chauffeurs nombre d’avantages dont ils sont aujourd’hui privés : salaire minimum, protection sociale (assurance maladie, congé maternité, congés payés), droit de se syndiquer, etc. Tout devrait se jouer dans les prochains jours, quand le texte, adopté en mai par l’Assemblée de Californie, sera présenté au Sénat de l’Etat. Lire l’article du Monde

Sous la menace d'une réforme du statut des chauffeurs, Uber et Lyft dégringolent à Wall Street

La conséquence

La tension est palpable à Wall Street. Les titres de Lyft et Uber se sont effondrés ce mardi, tombant à des niveaux quasiment jamais atteints. Le premier a ainsi clôturé à 45,52 dollars, 7 % de moins qu’en début de séance mais surtout 42 % plus bas qu’au pic de fermeture du premier jour de sa cotation. Lyft est désormais valorisé 13,3 milliards de dollars. En face, son rival, Uber, a vu son action perdre 5,7 %, se négociant à 30,70 dollars. Soit 34 % de moins qu’à la fin juin, lorsqu’elle avait atteint 46,38 dollars. Lire l’article des Échos

Uber and Lyft pledge $60 million to ballot measure in fight to keep drivers’ classification as contractors

La contre-offensive

Uber and Lyft on Thursday pledged $60 million to a California ballot initiative for the 2020 election that would maintain the status of their drivers as contract workers. “We are working on a solution that provides drivers with strong protections that include an earnings guarantee, a system of worker-directed portable benefits, and first-of-its kind industry-wide sectoral bargaining, without jeopardizing the flexibility drivers tell us they value so much,” said Adrian Durbin, Lyft senior director of communications, in a statement. “We remain focused on reaching a deal, and are confident about bringing this issue to the voters if necessary.” Lire l’article de CNBC

Uber / Lyft : Le conte de deux vétécistes

Le portrait

« Le meilleur et le pire des temps » ? Ceux, peu nombreux, des investisseurs qui se situent plus près de la foi que de l’incrédulité dickensienne, aimeraient bien voir dans le conte de deux cités du VTC, Lyft et Uber, le « printemps de l’espérance » chez le premier, et « l’hiver du désespoir » chez le second. La dynamique inversée des deux rivaux du macadam a conduit Lyft à réviser à la hausse ses prévisions annuelles et à prendre une année d’avance sur le pic estimé des pertes, en fait passé l’an dernier pour lui, mais encore à venir en 2019 chez Uber. Elle ne convaincra pas la majorité des gérants qui se souvient que pour ne pas décevoir de grandes espérances, il faut oublier l’apparence et juger sur les preuves. Lire l’article des Échos

« Uber et Lyft n’ont aucune chance sur le marché de la voiture autonome »

Les perspectives

Les services de taxi alternatifs Uber et Lyft aiment se présenter comme des pionniers dans la recherche et le développement de voitures autonomes. Mais une fois que le moment sera venu, les deux resteront des acteurs marginaux. C’est ce qu’affirme Trip Chowdhry de Global Equities Research. La raison: ces deux entreprises de transport ne pourront en aucun cas tirer parti d’économies d’échelle. Lire l’article d’Express Business

Par

Geraldine Russell

06 septembre 2019 / 08H00
mis à jour le 05 septembre 2019
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
Maddyplay
Newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge