Maddyness

Jacques Chirac et les nouvelles technologies, l’amour vache ?

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 — Jacques Chirac est mort à l'âge de 86 ans
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
1 — Jacques Chirac est mort à l'âge de 86 ans
2 — "Mulot", Caramail, site de l’Elysée : l’étonnant rapport de Jacques Chirac aux nouvelles technologies
3 — 1997. Mot à mot. Mulot.
4 — "Mon projet pour la France numérique"
5 — La conversation Caramail
6 — "L'ordinateur est l'encyclopédie universelle du XXIe siècle"
Technologies

Jacques Chirac et les nouvelles technologies, l’amour vache ?

1323 - trending  |  
Comments
Par Geraldine Russell - 27 septembre 2019 / 08H00

Chaque vendredi, dans sa revue de presse, Maddyness vous propose une sélection d’articles sur un sujet qui a retenu l’attention de la rédaction. Cette semaine, la mort de Jacques Chirac, un président loin d'être un geek.

Jacques Chirac est mort à l'âge de 86 ans

L’actu

Jacques Chirac est mort. Sa famille l’a annoncé, jeudi 26 septembre, à l’AFP. « Le président Jacques Chirac s’est éteint ce matin au milieu des siens. Paisiblement », a déclaré son gendre Frédéric Salat-Baroux, époux de Claude Chirac. Sa santé s’était dégradée depuis son départ de l’Elysée en 2007, conséquence notamment d’un accident vasculaire cérébral survenu en 2005, durant son second mandat de président de la République. Lire l’article de FranceInfo

"Mulot", Caramail, site de l’Elysée : l’étonnant rapport de Jacques Chirac aux nouvelles technologies

La rétrospective

“La souris? Qu’est-ce qu’on appelle la souris?”. Diffusée au JT de France 2 en janvier 1997, l’interrogation de Jacques Chirac face à une souris d’ordinateur reste dans les mémoires. Une phrase qui aura valu à l’ancien président français, disparu ce 26 septembre à 86 ans, d’être régulièrement moqué pour sa méconnaissance de l’informatique et des nouvelles technologies en général. Pourtant, il s’affichera rapidement en faveur de ces évolutions techniques, et conscient de leurs futures dérives. Lire l’article de BFM

1997. Mot à mot. Mulot.

Le bon mot

Voilà qu’on évoque devant Jacques Chirac le mot «souris», ce boîtier connecté à la machine sur lequel l’utilisateur «clique». L’homme de l’Elysée a le mérite de la franchise et se moque des phrases, comme des initiatives, trop hâtives. «La souris? Qu’est-ce qu’on appelle la « souris?», demande-t-il en ingénu total. Léger blanc. Lire l’article de Libération

"Mon projet pour la France numérique"

Le discours de campagne

J’ai eu l’occasion d’évoquer à plusieurs reprises, ces dernières années, l’enjeu capital que représente la diffusion des technologies de l’information dans notre pays en termes de croissance, d’innovation, d’emplois, d’accès au savoir et d’influence culturelle dans le monde. Durant les sept dernières années, la France a changé, elle a progressé, mais elle n’a pas comblé son retard. Nous conservons un taux de connexion à Internet de nos foyers inférieur de 40% à la moyenne européenne. L’Allemagne, la Grande-Bretagne, l’Italie et l’Espagne se sont appropriés beaucoup plus vite que nous ces innovations. Quant aux Etats-Unis et aux pays nordiques, comme vous le savez, plus de la moitié de leur population est connectée. Lire l’interview de Jacques Chirac, en mars 2002, par le Journal du Net

La conversation Caramail

ASV ?

ti : Monsieur Jacques Chirac, que pensez-vous en deux mots du caractère de plus en plus virtuel des relations engendrées par ce nouvel outil de communication qu’est Internet ?

jacques.chirac Est-ce qu’on peut vraiment parler de caractère virtuel ? Je n’en suis pas sûr !

vous êtes novice ou adepte ou bien encore vous continuez à appeler ça un mulot?

jacques.chirac Ce sont des échanges, de la même nature que toute conversation, que tout contact humain

jacques.chirac Le mulot c’était une farce ! Je ne suis pas un expert mais je pratique beaucoup

jacques.chirac surtout, je dois l’avouer, pour la détente

Lire le chat sur Caramail de Jacques Chirac en 2002

"L'ordinateur est l'encyclopédie universelle du XXIe siècle"

L’interview

La poursuite de la baisse des prix est une priorité. En matière d’infrastructures, le premier axe est l’accroissement de la concurrence. La première condition pour profiter de l’internet est de disposer d’un ordinateur, d’où l’importance d’un plan national d’équipement en ordinateurs. La politique d’équipement de lieux publics en cyberbornes (sic) devra être poursuivie. L’ordinateur est l’encyclopédie universelle du XXIe siècle. Il doit figurer en bonne place dans chaque foyer, chaque école et diffuser une large palette de contenus en français. Lire l’interview de Jacques Chirac en 2002 par ZdNet

Par

Geraldine Russell

27 septembre 2019 / 08H00
mis à jour le 29 septembre 2019
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
Maddyplay
Newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge