Maddyness

Evan Spiegel, le patron de Snapchat, aime la France et elle le lui rend bien

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 — Comment le PDG de Snapchat est devenu Français
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
1 — Comment le PDG de Snapchat est devenu Français
2 — Étranger émérite (sportif, entrepreneur....) : comment être naturalisé ?
3 — Oui, la France attire encore des milliardaires, la preuve !
4 — De Picaboo à Snapchat : Evan Spiegel, l’homme qui a dit non à Facebook
Technologies

Evan Spiegel, le patron de Snapchat, aime la France et elle le lui rend bien

Pepper Pepper Pepper
1644 - trending  |  
Comments
Par Geraldine Russell - 20 décembre 2019 / 08H00

Chaque vendredi, dans sa revue de presse, Maddyness vous propose une sélection d’articles sur un sujet qui a retenu l’attention de la rédaction. Cette semaine, Evan Spiegel a été naturalisé français.

Comment le PDG de Snapchat est devenu Français

Les faits

C’est un décret de 30 pages publié au « Journal Officiel » le 12 septembre 2018. Le document énumère les noms de plus de 700 étrangers naturalisés deux jours plus tôt. La majorité est originaire du Maghreb et d’Afrique subsaharienne, mais page 18, on y trouve Evan Spiegel, le patron américain de l’entreprise californienne Snap, et son fils d’un an et demi, Hart Spiegel. Lire l’article des Échos

Étranger émérite (sportif, entrepreneur....) : comment être naturalisé ?

Les détails

La nationalité française peut être accordée à un étranger francophone qui contribue par son action émérite :

  • au rayonnement de la France,
  • et à la prospérité de ses relations économiques internationales.

Ces deux conditions sont cumulatives. Il peut s’agir par exemple d’une personnalité ou d’un chef d’entreprise dont l’action dans ce domaine est reconnue. Cette procédure exceptionnelle est à l’initiative du ministre des affaires étrangères. Lire le détail de la procédure

Oui, la France attire encore des milliardaires, la preuve !

L’édito

Il n’y a pas de fatalité. Tandis que Donald Trump menace de surtaxer une ribambelle de produits français emblématiques en représailles à la taxe sur le numérique, certains entrepreneurs de la tech américaine clament leur amour pour notre beau pays. Au point de vouloir devenir français. Ainsi d’Evan Spiegel – comme le rapportent Les Échos –, 29 ans et créateur en 2012 de Snapchat, le réseau social chouchou des adolescents. Sa fortune est estimée par Forbes à 3,3 milliards de dollars. Lire l’article du Point

De Picaboo à Snapchat : Evan Spiegel, l’homme qui a dit non à Facebook

Le portrait

« Je suis un homme jeune, blanc, qui a eu beaucoup de chance ». Evan Spiegel est le premier à reconnaître qu’il n’a jamais manqué de rien, lui qui a grandi au cœur de Pacific Palisades, un quartier chic de Los Angeles, dans les années 1990. La réussite professionnelle de ses parents, tous deux avocats de renom, lui offre une jeunesse dorée au sein d’un luxueux manoir à 2 millions de dollars, où les visiteurs de passage peuvent admirer les prestigieuses (et nombreuses) voitures de la famille Spiegel. Lire le portrait de Numerama

Par

Geraldine Russell

20 décembre 2019 / 08H00
mis à jour le 19 décembre 2019
Articles les plus lus du moment

8 jobs du futur auxquels se préparer

Innovation
Par Celine Deluzarche - 08H00mercredi 05 février 2020
Next

Construire une Minimum viable brand en quatre étapes

Business
Par Léoda Esteve, Romain Brignier - 09H00dimanche 02 février 2020
Next

Catherine Barba, pionnière des entrepreneures à succès

Entrepreneurs
Par Iris Maignan - 18H00mardi 04 février 2020
Next

Mes 7 conseils pour convaincre un investisseur

Entrepreneurs
Par ÉRIC LARCHEVÊQUE - 15H14lundi 03 février 2020
Next

Entreprendre, une belle connerie ? #2

Entrepreneurs
Par Charles-Henri Gougerot-Duvoisin - 17H00dimanche 09 février 2020
Next
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
Maddyplay
Newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge