Maddyness

Le télétravail, arme massive de lutte contre le coronavirus encore sous-utilisée

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 — Covid-19 : le télétravail encouragé mais pas obligatoire
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
1 — Covid-19 : le télétravail encouragé mais pas obligatoire
2 — Pourquoi le télétravail n’est-il pas obligatoire ?
3 — Le télétravail abandonné malgré la «deuxième vague» de Covid-19
4 — Les réseaux télécoms sont-ils prêts pour la deuxième vague du télétravail ?
5 — Le télétravail, nouveau mode de garde des enfants ?
6 — Dubai launches new program to attract remote workers
Technologies

Le télétravail, arme massive de lutte contre le coronavirus encore sous-utilisée

Pepper Pepper Pepper
5006 - piping hot  |  
Comments
Par Geraldine Russell - 16 octobre 2020 / 07H45

Chaque vendredi, dans sa revue de presse, Maddyness vous propose une sélection d’articles sur un sujet qui a retenu l’attention de la rédaction. Cette semaine, le recours au télétravail.

Covid-19 : le télétravail encouragé mais pas obligatoire

L’actu

Les salariés de milliers d’entreprises ne seront pas tenus, comme au printemps, de télétravailler sans interruption. En revanche, ils sont incités à le faire deux à trois jours par semaine, dans la mesure du possible. Ce sont les principales préconisations du président de la République, mercredi soir, en matière d’activité professionnelle. Emmanuel Macron souhaite un cadrage le plus pragmatique possible, à travers une négociation dans les branches et « au plus près de l’entreprise. » Lire l’article du Figaro

Pourquoi le télétravail n’est-il pas obligatoire ?

La question à 20 000 cas par jour

« Norme » pendant le confinement, il n’est aujourd’hui qu’une « solution à privilégier en cas de circulation active du virus » , explique le gouvernement. Hors de ce cadre exceptionnel, le gouvernement a certes encouragé les entreprises à développer le télétravail mais sans le rendre obligatoire et cela pour une raison simple d’après Sabrina Kemel, avocate spécialisée en droit du travail et en droit social : « Faire ça, ce serait s’immiscer dans le pouvoir de gestion de l’employeur. Quand on monte, une entreprise, on doit être encore libre d’organiser le travail comme on le souhaite. » Lire l’article d’Ouest-France

Le télétravail abandonné malgré la «deuxième vague» de Covid-19

Le constat

Le télétravail, « effet positif » de la crise sanitaire ? C’est ce qu’espérait le Premier ministre à la fin de l’été. Après le confinement du printemps, Jean Castex estimait même que le travail à distance des salariés était devenu un « fait de société » dans une France où le présentéisme était jusqu’alors le mode de gestion des ressources humaines privilégié. À l’époque, alors que les indicateurs du Covid n’avaient pas repris leur courbe ascendante, le chef du gouvernement avait énoncé un « principe simple » : pas d’obligation mais « on repart au travail et cela peut être tout à fait du télétravail ». Six semaines plus tard, c’est beaucoup plus compliqué. Lire l’article de Libération

Les réseaux télécoms sont-ils prêts pour la deuxième vague du télétravail ?

Le focus

En mars 2020, la mise en place du confinement avait semé la panique chez les opérateurs télécoms et leurs clients : les réseaux allaient-ils tenir la charge ? L’expérience a démontré que oui. Mais qu’en sera-t-il cet automne avec la mise en place du couvre-feu dans neuf agglomérations? Au télétravail va s’ajouter la tentation de passer plus de temps devant un écran connecté pour se divertir. Le réseau 4G n’est pas à l’abri de la saturation dans les grandes villes. Lire l’article du Figaro

Le télétravail, nouveau mode de garde des enfants ?

La limite

La fermeture des crèches et écoles en réponse à la pandémie de Covid-19 a fait apparaître un nouveau mode de garde des enfants : celui de la garde par le télétravailleur. C’est là une constante, tant les règles qui ouvraient le droit à l’arrêt de travail dérogatoire Covid-19 et le versement corollaire d’indemnités journalières d’assurance-maladie que les textes spéciaux du droit du chômage partiel, posent le principe du télétravail pour tous ceux dont l’activité le rend possible. Lire l’article du Monde

Dubai launches new program to attract remote workers

La perspective

Dubai has launched a new programme that enables overseas remote-working professionals and their families to live in Dubai while continuing to serve their employers abroad, state news agency WAM said on Wednesday. Lire l’article de Reuters

Par

Geraldine Russell

16 octobre 2020 / 07H45
mis à jour le 15 octobre 2020
Articles les plus lus du moment

12 startups qui s'engagent contre le gaspillage alimentaire

Technologies
Par Maëlle Lafond - 09H00vendredi 16 octobre 2020
Next

Comment bien pitcher sa startup

Business
Par Anne Taffin - 17H00jeudi 08 octobre 2020
Next
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
Maddyplay
Newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge