Portfolio#greentech
Temps de lecture : 01'48''
16 novembre 2021

5 startups qui mettent l’hydrogène au coeur de leur modèle

Longtemps boudé des Etats et des investisseurs, l'hydrogène semble enfin sortir du bois et s'avancer comme une énergie d'avenir pour décarboner la mobilité et les industries. Certaines startups n'ont pas attendu le plan France 2030 pour investir cette technologie. En voici cinq exemples.

L’hydrogène fait partie des solutions sur lesquelles le gouvernement a décidé de miser pour les années à venir. Le plan France 2030 lui consacre 8 milliards d’euros d’investissement, de quoi aider certaines entreprises à émerger ou changer d’échelle. Car la France possède quelques pépites qui s’intéressent depuis quelques années à ce gaz et ont déjà réussi à développer des solutions viables et efficaces.

Sylfen 

Spin-off du CEA, la société grenobloise a développé une solution de gestion de l’énergie dédiée aux éco-quartiers, le Smart Energy Hub. Le système de Sylfen permet de récupérer l’énergie renouvelable produit par un bâtiment et de le transformer en hydrogène. Ce dernier est ensuite stocké dans un réservoir.

Lhyfe

Créée en 2017 par Matthieu Guesné, la société nantaise produit de l’hydrogène vert à partir d’électricité renouvelable. Pour s’assurer du caractère propre de celle-ci, la startup se connecte directement à la source d’énergie : photovoltaïque, géothermie, biogaz, éolien, etc. L’hydrogène est ensuite livré localement aux acteurs de la mobilité et aux industriels. La startup fait partie du Green20, le classement des startups GreenTech les plus prometteuses.

EODev 

Créée en 2019, EODev développe des solutions issues des expériences menées sur l’Energy Observer, un catamaran à hydrogène qui sillonne les mers. L’entreprise propose déjà un groupe électro-hydrogène zéro émissions, une station flottante de production et de distribution d’hydrogène ainsi qu’une solution embarquée pour une navigation sans émission.

Hycco

L’entreprise développe des plaques bipolaires à base de carbone, ultra-légères et compactes pour les piles à combustibles à membranes échangeuses de protons à basse et haute température. Sa capacité de production lui permet de fabriquer des éléments en petite série pour le secteur industriel.

H2SYS

La société installée depuis 2017 en Franche-Comté a créé un générateur électrique intégrant un système de pile à hydrogène hybridé à un élément de stockage électrique. Les cartes électroniques intégrées au système permettent de contrôler intelligemment les flux d’énergie. La startup est soutenue par Femto-ST et financée par l’Université de Franche-Comté, la région ainsi que la SATT Grand-Est.