Portfolio#retail
22 février 2022
MooM seconde main
© Robinson Greig, Unsplash

Seconde main : MooM donne une nouvelle vie à tous les produits usagés

Créée en janvier 2021, la startup MooM a développé une plateforme pour récupérer les produits des particuliers et professionnels, quel que soit leur état, afin de les revaloriser par le recyclage, la réparation, le don ou la revente.

ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
Seconde main : MooM donne une nouvelle vie à tous les produits usagés
00:00 - 00:00
00:00

Les startups positionnées sur le marché de la seconde main se multiplient ces dernières années en France… À tel point qu’il devient parfois difficile de savoir dans quelle structure déposer son produit usagé. Pour simplifier la démarche des entreprises et particuliers qui veulent donner une nouvelle vie aux objets et vêtements dormants dans leurs placards, cinq associés issus du monde du retail et du numérique ont créé MooM, une plateforme qui accepte tous les produits et ce, quel que soit leur état.

Créée en janvier 2021 à Roubaix (Nord), MooM propose à tous les acteurs – marques, consommateurs, acteurs de la réparation, du recyclage ou de la collecte – d’interagir à travers l’échange, le don, l’achat et la vente de produits. L’ambition ? Les réintégrer dans un modèle d’économie circulaire et leur trouver une destination, qu’ils soient en bon état ou pas. La jeune pousse affirme déjà compte un réseau de quelque 5 000 partenaires actifs sur la plateforme.

En finir avec les déchets

Cette entreprise à mission fait reposer son business model sur son segment B2B. « Notre application est totalement gratuite et sans publicité pour les particuliers, et propose un abonnement aux professionnels pour définir et actionner leurs propositions de reprise via le ‘MooMBoard’ , leur outil de gestion de reprise et de service », précise Juliette Lasnon, co-fondatrice de la startup.

La plateforme accepte des produits aussi divers que des vêtements, de l’électroménager, du mobilier, du matériel informatique ou encore des livres. Pour chaque produit affiché sur l’application, la startup affiche un « MooMScore », indicateur pédagogique pour aider à comprendre l’impact de ce dernier, et un argus qui estime sa valeur.

« Notre raison d’être consiste à placer chaque produit au centre de toutes les attentions afin qu’il dure le plus longtemps possible, qu’il profite au plus grand nombre et ne devienne jamais un déchet », conclut l’entrepreneuse. La philosophie ? Si vous ne trouvez plus d’utilité dans un objet, dites-vous qu’il fera forcément le bonheur de quelqu’un d’autre.

Article écrit par Heloïse Pons
ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
Seconde main : MooM donne une nouvelle vie à tous les produits usagés
00:00 - 00:00
00:00