Actus #greentech
19 mai 2022

Citeo accélère les futurs acteurs de l’économie circulaire

Les startups et entreprises qui portent un projet à impact dans l’économie circulaire des emballages et des papiers ont jusqu’au 31 mai pour candidater à l’accélérateur Circular Challenge Citeo.

Finie la société du tout jetable, désormais cap sur un modèle plus durable ! Comment ? Grâce à l’économie circulaire et les initiatives telles que celles de Citeo, entreprise à mission créée par plusieurs sociétés du secteur de la grande consommation et de la distribution afin de réduire l’impact environnemental des emballages ménagers et des papiers. 

Urgence écologique

Il faut dire qu’à l’heure actuelle, notre modèle économique atteint ses limites. Extraire des matières premières pour ensuite les transformer en produit utilisé de façon temporaire n’est plus raisonnable. Le prix à payer a pour conséquences un épuisement des ressources naturelles, de la pollution et une accumulation de déchets. 

Une alternative à tout cela ? L’économie circulaire, qui permet de redonner vie aux objets et produits afin de les utiliser de manière plus durable et ainsi consommer autrement. Cette seconde vie est rendue possible grâce à diverses méthodes. Parmi lesquelles, l’éco-conception, le recyclage ou encore le réemploi. 

En France, de nombreux secteurs d’activités ont compris la nécessité de passer à l’action et sont aujourd’hui en capacité d’adapter leur façon de produire ou consommer. C’est dans ce cadre que Citeo vient de lancer la deuxième promotion de son Circular Challenge Citeo, un accélérateur de projets pour une économie circulaire.  « Dans un contexte d’urgence écologique et de crise systémique, nous devons aller toujours plus loin pour accélérer la transformation de notre économie vers des modèles circulaires », insiste-t-on au sein de la Direction Innovation. Et pour Citeo, l’open innovation est justement l’un des leviers pour atteindre cet objectif, car elle promeut et co-crée des solutions, diffuse des connaissances et des méthodes d’innovation collaborative. Pour l’accélérateur, les entreprises font partie de la solution et les startups de l’économie circulaire d’aujourd’hui seront les PME de demain. 

Bénéficier de l’expertise de Citeo

Depuis six ans, « Circular Challenge Citeo nous a permis de tester la performance d’un modèle d’innovation collaboratif. Nous devons maintenant organiser la montée en puissance du dispositif avec une offre de service qui permet l’accélération “on demand” des projets, l’accompagnement sur un temps plus long et la mesure systématique de l’impact économique et environnemental de nos actions », souligne Cécile Sémériva, directrice innovation de Citeo.

Circular Challenge offre donc désormais à ses lauréats un accompagnement sur le long terme des projets de prévention, éco-conception, tri, collecte, réemploi, et recyclage sur la chaine de valeur des emballages ménagers et papiers. Mais aussi une expertise sur-mesure concernant le business model, la mesure d’impact ou encore le financement. Et les startups ou entreprises qui en ont bénéficié soulignent la qualité de l’accompagnement.

C’est le cas d’Anne-Marie Raoult, cofondatrice d’Hipli, solution de colis et emballages réemployables : « Avoir accès à l’expertise de Citeo nous permet d’aller plus loin et de continuer à améliorer notre produit et notre service pour aller vers un impact environnemental toujours plus faible, note l’entrepreneuse. Le Circular Challenge Citeo nous a offert une visibilité qui nous a permis de confirmer des opportunités commerciales. Candidater permet de mener une réflexion multidimensionnelle sur son offre, et cette expérience est riche d’enseignement. »

Ensemble pour résoudre le même problème

L’appel à candidature est donc ouvert jusqu’au 31 mai. Pour y participer, il suffit de remplir les critères suivants : 

  • Être une entreprise dotée d’une structure juridique ; 
  • Disposer réellement d’une offre de service/de produits/ de technologie prête à être mise sur le marché ou venant d’être mise sur le marché et nécessitant une accélération ou d’une offre en cours de finalisation pouvant faire l’objet d’un fort potentiel de développement commercial. Pour cela, un business plan ou encore une analyse de marché seront nécessaires ;
  • Être dans le thème de l’économie circulaire (usage, industrielle, digitale et/ou technologique) et en lien avec les filières emballages ménagers et papiers graphiques. 

Concernant les candidatures étrangères, celles-ci seront acceptées uniquement si les porteurs de projets peuvent justifier d’une implantation en France dans les 18 mois à compter de la date de candidature ou si l’activité est menée dans un pays considéré comme une « économie en transition ou en développement ». 

Pour ceux qui hésiteraient à candidater, Marjorie Darcet, CEO de Lixo, met l’accent sur la visibilité et le réseau : « Circular Challenge c’est aussi l’opportunité de rencontrer d’autres startups qui ont des approches différentes pour le même problème mais c’est surtout la possibilité d’avoir accès à des interlocuteurs très variés de l’écosystème avec des compétences techniques très poussées pour son projet. » Vous ne serez plus seuls face au défi de l’économie circulaire ! 

Maddyness, partenaire média de Citeo

Article écrit par Maddyness, avec Citeo

Articles liés

Actus
Stoïk lève 11 millions d’euros pour protéger les PME contre les cyberattaques
Actus
Les experts du numérique, trop peu nombreux à l’Assemblée nationale
Actus
Omi, expert de la modélisation 3D, planche sur le commerce en ligne de demain
Actus
Société générale, Roche… Les 4 infos corpo à retenir cette semaine
Actus
Volt signe une levée de 5 millions d’euros pour doper son internationalisation
Actus
315 millions d’euros levés par les startups françaises cette semaine
Actus
Plusieurs géants de la tech s’associent pour construire leur vision du métavers
Actus
5 mois après son arrivée, Michel Combes quitte Softbank Group
Actus
Freeland rachète Codeur.com pour consolider le marché des freelances de la Tech
Actus
Tourisme : GreenGo accompagnera les hébergeurs dans leur transition écologique