Retour en haut
Business

#Infographie Et si dans le futur, tout le monde devenait entrepreneur ?

#Infographie : Et si dans le futur, tout le monde devenait entrepreneur ?
par

Plus qu’une tendance, l’entrepreneuriat pourrait devenir le mode de vie de chacun. En effet, le monde de l’entreprise est en perpetuelle mutation et les conditions de travail évoluent. L’arrivée de nouveaux statut comme l’auto-entrepreneur en France pourrait également rentrer dans cette mouvance. Alors plus de salariés mais que des entrepreneurs sur terre? Pour tenter de le démontrer, FundersandFonders a réalisé une infographie sur l’avenir de l’emploi “classique”. 


L’entrepreneuriat, plus qu’une tendance

Nous n’avons plus besoin de le rappeler, l’entrepreneuriat est la grande tendance de ces dernières années. Tout le monde se lance avec de bonnes et de moins bonnes idées et tourne le dos au travail classique de salarié en entreprise. De l’autre côté, les entreprises classiques seraient de moins en moins en demande d’employés au sens strict du terme. Les statuts d’entrepreneurs seraient alors préférés et les organisations mettent tout en oeuvre pour les obtenir.

La plupart d’entre elles font appel à des freelances ou à des consultants. Pour cause, il coûtent 30% de moins que des employés classiques et surtout sont très indépendants. Ils n’ont aucun bénéfices de la part de l’entreprise, sont payés pour leur juste travail et n’ont pas besoin de supervision.

Et quand on connaît le salaire d’un développeur qui gagne plus de 94 000 dollars par an aux Etats-Unis, on peut constater que les nouveaux métiers liés aux nouvelles technologies seront une valeur sûre dans les prochaines années. Ce sont d’ailleurs ce types de profils qui sont le plus souvent sollicités par les grandes compagnies qui sont prêtes  à les payer deux ou trois fois plus qu’un salarié moyen.

Autre exemple : 30% des grandes entreprises ont déjà mis en place un fonds d’amorçage afin de fournir du capital aux entrepreneurs en démarrage. Le terme «intrapreneur» remonte à une vingtaine d’années, mais c’est aujourd’hui que “l’intrapreneuriat” est devenu un phénomène mondial avec des entreprises qui embauchent des entrepreneurs en résidence, ou en laissant aux employés de travailler sur des projets créatifs secondaires.

Je ne souhaite pas devenir entrepreneur

Qu’est-il donc arrivé à l’employé traditionnel? Est-ce que tout le monde a littéralement besoin de devenir entrepreneur ou créatif pour espérer travailler?

La réponse est plus complexe que cela mais on peut constater que l’ère de l’employé classique semble être en passe d’être terminée, que ce soit dans les types de profils ou dans le genre de métiers. Dans les métiers manuels par exemple, on lui préférera le vrai robot, celui qui coûtera 250 000 dollars mais qui servira 15 ans et qui n’aura ni pause-café, ni d’états d’âmes. En Corée du Sud, il y a près de 347 robots pour 10 000 employés et on estime qu’en 2013, un robot sera aussi performant voire plus que les humains.

Alors que faire si vous voulez juste continuer à être bon dans ce que vous faites et ne souhaitez devenir ni entrepreneur, ni créatif et encore moins développeur ? Et bien, il faudra faire avec ces changements, car la tendance va du côté de la créativité et d’après cette infographie, le boom de l’entrepreneuriat n’est pas près de s’arrêter.

everyone-will-become-entrepreneur

Crédit photo : Shutterstock 
Mots clés : infographie, prospective