Retour en haut
Business

#AssurTech +Simple, Minalea et Yseop vainqueurs des premiers Insur’Tech Awards d’Aurexia

#AssurTech : +Simple, Minalea et Yseop vainqueurs des premiers Insur’Tech Awards d’Aurexia Les lauréats du concours
par

Après avoir organisé les FinTech Awards à Londres l’automne dernier, le cabinet de conseil Aurexia a récidivé avec les Insur’Tech Awards dédiés aux startups du secteur de l’assurance. Découvrez les trois jeunes pousses qui ont séduit le jury d’experts mobilisé pour cette première française.

Beaucoup d’appelés, peu d’élus. Les startups de l’AssurTech ont le vent en poupe mais seules trois sont sorties victorieuses des Insur’Tech Awards, concours de pitchs organisé le 4 mai dernier par le cabinet de conseil Aurexia. Parmi les douze startups qui avaient été sélectionnées pour participer, +Simple, Minalea et Yseop ont su tirer leur épingle du jeu face au jury, composé à la fois de fonds d’investissement et d’assureurs.

+Simple, qui a récemment levé 800 000 euros, a développé une offre de courtage numérique en assurances dédiés aux entreprises comme aux indépendants. Fondée en 2015, la startup fonctionne comme un tiers de confiance, capable de négocier auprès des assureurs des services sur-mesure pour les TPE couvrant l’ensemble de leurs risques. Toutes les formalités de souscription se font en ligne et le client peut ensuite utiliser +Simple comme coffre-fort électronique.

L’intelligence artificielle prisée de l’AssurTech

De son côté, Minalea produit le premier conseiller commercial robotisé. Cette solution scanne en permanence l’ensemble des offres du marché et étudie leurs différences avec les offres proposées en interne. Elle est capable de présenter les points forts d’une offre présentée au client, par rapport à son offre actuelle et selon ses besoins spécifiques. Minalea commercialise sa solution en mode SaaS auprès des réseaux de distribution, via un abonnement annuel dont le tarif varie en fonction de la taille du réseau et du nombre d’utilisateurs.

Enfin, Yseop mise sur l’intelligence artificielle pour rédiger divers supports à la manière de ce que pourrait faire un être humain… mais à raison de milliers de pages par seconde. Résumés, diagnostics ou même recommandations argumentées peuvent être créées à partir de l’analyse de données mises en forme grâce au langage naturel utilisé par le logiciel Yseop Compose. L’objectif est de soulager les agents de la tâche de rédaction et ce tout au long de la chaîne commerciale, de la souscription au service client.