Retour en haut
Business

#Ecommerce Depuis 2012, Shopîles veut transformer la transmission des colis vers l’OutreMer

#Ecommerce : Depuis 2012, Shopîles veut transformer la transmission des colis vers l’OutreMer
par

Originaire de Guadeloupe, Ingrid Maisonneuve a lancé Shopîles dès 2012 avec une ambition forte. Faire en sorte que les internautes situés dans les territoires Outre-Mer, ne soient pas désavantagés sur les frais de ports des commandes réalisées en ligne. Parfois, les plateformes e-commerce n’assuraient même pas les livraisons dans ces zones.

Guadeloupe, Martinique, Guyane, Réunion, Saint-Pierre-et-Miquelon, Saint-Barthélémy, Saint-Martin, Mayotte, Polynésie Française, Nouvelle Calédonie et Wallis-et-Futuna ont désormais accès à tous les produits proposés en ligne par des sites marchands, grâce à Shopîles, dont la solution est décrite comme la plateforme de réexpédition de colis vers l’outre-mer. Une idée simple mais séduisante qui a pu aussi voir le jour grâce au soutien du fonds Impact Partenaires, un fonds d’investissement social. A travers 2 tours de table, (100 000 euros en 2014 et 150 000 euros en 2016), l’activité de Shopîles alors pu accélérer jusqu’à atteindre aujourd’hui 25 000 colis retransmis / ans.

Shopiles

Objectif API et 100 000 colis en 2018

Pour accélérer le développement de Shopîles, Ingrid Maisonneuve lance API Neadly. Concrètement, il s’agit d’un module de paiement / livraison à destination des plateformes e-commerce qui souhaiter proposer la livraison de leurs produits vers l’outre-mer en toute simplicité. La sortie de cette API est le début d’un plan de développement sur 2 années, dont l’ambition est d’atteindre la retransmission de 100 000 colis d’ici 2018.

Avec un effectif de 6 personnes, la jeune pousse souhaite ainsi dépasser 1 million d’euros de chiffre d’affaires d’ici la fin de l’année et optimiser à tout prix, les tarifs des frais de port et les taxes de chaque commande passée par un internaute d’outre-mer.

Actuellement en cours de financement sur le site de crowdfunding KissKissBankBank, la campagne de Shopîles veut donc impliquer sa communauté autour de cette aventure entrepreneuriale, mais aussi communiquer les évolutions à venir. Faire en sorte que chaque client soit autonome pour gérer le groupage et la réexpédition de ses colis, “grâce à notre outil totalement automatisé”.