Retour en haut
Partenaire

#SmartOffice Foncière des Régions se lance dans le hackathon pour réinventer l’immeuble de bureau

#SmartOffice : Foncière des Régions se lance dans le hackathon pour réinventer l’immeuble de bureau
par

Les 10 et 11 octobre prochains, Foncière des Régions s’associe à Orange et IBM pour un hackathon avec [email protected] L’objectif : imaginer et créer les futurs lieux de travail et de vie ainsi que leurs outils numériques pour réinventer l’immeuble de bureaux.

Les 10 et 11 octobre prochains, en plein milieu de la semaine de la Qualité de Vie au Travail (QVT), une petite révolution se mettra en marche : un hackathon pour réinventer l’espace de travail. Dans les locaux parisiens d’Orange, les 150 participants auront 48 heures pour imaginer, concevoir et tester les espaces et applications numériques qui pourront ré-enchanter les modes de travail et le bien-être au bureau. Une problématique loin d’être anodine, lorsque l’on sait que les actifs sont 12% plus productifs lorsqu’ils évoluent dans un environnement de travail sain et agréable.

“Remettre en cause les schémas existants”

A l’origine du projet : Foncière des Régions, et un constat : “L’innovation est très souvent le résultat d’un travail de co-construction, rarement d’une seule personne. Innover c’est oser remettre en cause les schémas existants pour imaginer de nouvelles combinaisons d’idées… Bref, c’est un état d’esprit qui impose d’accepter de repenser ses certitudes et cela en confrontant de multiples points de vue” résume Philippe Boyer, Directeur de l’innovation de Foncière des Régions.

Voilà pourquoi l’entreprise s’est naturellement associée avec Orange, IBM, [email protected] et l’incubateur Immowell-Lab, qui ont une vraie culture de l’innovation. Chaque partenaire apportera ses compétences dans un domaine clé (l’agencement des espaces de travail, le mobilier, l’analyse des organisations à l’aune des nouvelles formes de travail ou encore le cloud computing) sous l’égide du ministère du Travail et de Muriel Pénicaud elle-même. Et si le choix du format s’est porté sur le hackathon, c’est parce qu’il est l’évènement idéal pour stimuler la créativité.

Un hackathon se situe à la croisée de ce qui est rêvé par les utilisateurs, réalisable par ceux qui le conçoivent et viable par ceux qui vont porter le projet. C’est un concentré pour innover de façon collective et pragmatique

Philippe Boyer, Directeur de l’innovation de Foncière des Régions

S’il existe déjà des actions de ce type dans l’immobilier (“Hack The Workspace” par GA et La Mêlée, Siec’Lab, le Hackathon de l’Immobilier Commercial et du Retail), elles ne sont pas aussi nombreuses que ce qui se passe dans d’autres secteurs industriels ou dans le numérique.

de01cecd9005819178ffcf79d406df9861-960x540

Pourtant, “le secteur de l’immobilier est tout sauf immobile ! Grâce aux PropTech et aux efforts de R&D des grands groupes, l’immobilier est un secteur prometteur qui attire de plus en plus d’acteurs de l’innovation. Il faut souhaiter qu’à court terme, et à l’instar de l’Amérique du Nord ou de l’Asie, l’Europe devienne une terre de référence en matière d’innovations immobilières” s’enthousiasme Philippe Boyer. En expérimentant le hackathon, Foncière des Régions se donne l’opportunité de faire émerger des solutions innovantes à la question de la réinvention des espaces de travail.

Ainsi, les participants travailleront à la conception physique des espaces de travail (création de nouveaux espaces inédits, nouveaux services et offres à destination des salariés) ainsi que d’applications numériques : celles-ci pourront par exemple intégrer tous les sujets relatifs à la connectivité du bâtiment mais aussi d’autres types de technologies grand public au service de ces nouveaux usages (applications conversationnelles, assistants vocaux, objets connectés).

De simple lieu de production, l’immeuble de bureaux est en train d’évoluer vers un lieu multi-fonctions et de relations. C’est à ce titre que les technologies font leur entrée : on construit et on gère par et grâce au numérique, on connaît les habitudes des occupants grâce à de nouvelles applications, on anticipe les demandes en développant de nouveaux services liés au bien-être dans les bâtiments ou aux nouvelles formes de travail, coworking par exemple“. Et ces initiatives plaisent aux collaborateurs : les espaces collectifs variés et qualitatifs (crèche d’entreprise, cafétéria, salle de sports, incubateurs) agissent comme des boosters d’innovation, d’engagement et d’efficacité.

Aux entreprises maintenant de se saisir de ces opportunités. Chez Foncière des Régions, la réflexion est déjà bien entamée. Pour participer à l’événement, rendez-vous ici.

Maddyness, partenaire média de la Foncière des Régions.