Retour en haut
Business

#CES Les trois grandes tendances de 2018

#CES : Les trois grandes tendances de 2018
par

Comme chaque année, la rédaction de Maddyness vous fait vivre le Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas, la grande messe mondiale de l’Electronique et de l’Innovation. Du 9 au 12 janvier, ce sont pas moins de 200 000 personnes qui se sont déplacées sur le salon… Alors quels sont les grands sujets qui ont fait l’actualité cette année ? Maddyness est parti enquêter dans les allées du CES 2018 !

Chaque début d’année, c’est le même rituel… On prend des bonnes résolutions, on regarde (ou pas) le Dakar s’élancer depuis l’Amérique Latine, comme son nom ne l’indique pas… Et on est assailli par les annonces des GAFA’s et autres sociétés innovantes en tout genre en provenance du CES. Chaque année, de nouvelles tendances émergent et de nouvelles startups sont sous le feu des projecteurs. Quid des tendances 2018 ?

De la VR et de l’AR en veux-tu en voilà

Ce n’est plus un secret, la Réalité Virtuelle et Augmentée sont deux grandes tendances fortes qui se taillent une place de choix dans le cœur des sociétés innovantes aux quatre coins du globe. Fabricants, éditeurs de logiciels OU distributeurs… Ils sont venus en nombre cette année pour prouver leur attrait pour le secteur, à tel point que l’on s’est demandé si notre monde n’allait pas sombrer dans le tout virtuel en 2018. Avec un Chiffre d’Affaires mondial estimé à 14 milliards de dollars en 2017, la VR concentre de grands espoirs tant pour les grands groupes technologiques que les startups. La réelle nouveauté pour 2018 devrait résider dans son développement tous azimuts dans quasiment tous les secteurs d’activité. Encore réservé au divertissement il y a peu, en 2018, on ne comptera plus les startups proposant des solutions de VR dans la Santé, l’Education, l’Immobilier ou encore l’Agriculture. 

ces 2018

L’automobile du futur

Jamais dans l’histoire du CES les constructeurs et équipementiers automobiles n’ont autant montré leurs ambitions technologiques. Pour contrer la montée en puissance des GAFA’s et des sociétés technologiques, à l’instar d’Intel qui annonçait il y a quelques mois son objectif de devenir l’un des plus gros constructeurs automobiles dans les prochaines années, les acteurs traditionnels du secteur ont dévoilé leur vision de la voiture du futur lors de la traditionnelle journée réservée à la presse en marge du CES. Toyota, Hyundai, Kia ou encore Valeo et Faurecia, tous ces acteurs traditionnels ont fait un retour en force sur la scène médiatique après en avoir été quelque peu écartés ces derniers mois au profit de sociétés purement technologiques. Car l’enjeu est de taille, qui arrivera en tête dans les prochaines années dans la course aux véhicules autonomes personnels ? Tous les scénarios sont aujourd’hui envisageables…

La course à la diversification

Autre grande tendance de cette année, la bataille que se livrent GAFA’s, équipementiers traditionnels et autres sociétés technologiques pour équiper d’objets, et parfois de gadgets en tout genre notre quotidien. En soi, rien de bien nouveau, mais l’arrivée ces derniers mois de Google et Amazon sur ce créneau laisse présager une nouvelle bataille de poids. Les acteurs traditionnels de l’électroménager ou de la HiFi n’ont pourtant pas décidé de se laisser faire. LG, Samsung, Bosch… Tous on dévoilé leurs stratégies pour les années à venir dans ce domaine. À la clé ? La maîtrise de notre quotidien et l’accès à une source de données inouïe pour ces sociétés de plus en plus dépendantes de la Data. Question : le grand public est-il vraiment prêt à les accueillir.

Si ce cru 2018 du CES n’aura pas eu son lot d’annonces disruptives ou révolutionnaires, il aura sur faire revenir certains secteurs industriels dans le jeu de l’Innovation, qu’ils n’avaient pourtant jamais vraiment quittés. Que ce soit dans l’automobile, la domotique, l’Intelligence Artificielle ou la VR, ces prochaines devraient être cruciales pour l’avenir, le CES de cette année aura su le rappeler et préparer le terrain. Rendez-vous du 8 au 11 janvier 2019 pour le prochain numéro…