Retour en haut
Mentoring

#Management Captiver son auditoire, c’est avant tout le séduire. Voici 3 conseils pour y parvenir

#Management : Captiver son auditoire, c’est avant tout le séduire. Voici 3 conseils pour y parvenir
par

Pour la quatrième semaine consécutive, Maddyness vous propose les trucs et astuces pour une prise de parole réussie. Ceux-ci sont répartis en 6 grandes étapes : Se connaître, S’accepter, Humaniser son discours, Structurer ses idées, Captiver son auditoire, et Interagir avec les autres. Après les 4 premières étapes “se connaître“, “s’accepter” “humaniser son discours” et “structurer son discours“, voici le temps de séduire son public. Article proposé par Hugues Deschaux, chroniqueur sur BFM Business et fondateur d’Alloquor.


Captiver son auditoire, c’est le séduire et faire en sorte que votre message sera parfaitement accueilli et intégré par le public. C’est mettre en avant le charisme que vous avez naturellement et qui donnera de l’ampleur à vos propos.

Connaître et comprendre son auditoire

Première étape pour captiver son auditoire, le connaître et le comprendre. Comprendre dans quel état d’esprit il est, qu’attend-il de vous au moment où vous montez sur scène. Si vous n’êtes pas le premier à prendre la parole, comment a-t-il accueilli votre (ou vos) prédécesseur(s) ? L’ambiance est-elle détendue ou plutôt formelle ? Les intervenants précédents ont-ils su instaurer une relation particulière avec le public ?

Toutes les questions qui peuvent vous amener à mieux appréhender et connaître l’état d’esprit de votre auditoire avant de prendre la parole en public sont plus que nécessaires si vous souhaitez faire mouche et tisser un lien particulier avec lui.

Rendre informelle sa prise de parole

L’esprit humain se concentre, en moyenne, 10 à 12 minutes sur la prise de parole d’un intervenant. Plus votre discours sera formel, plus ces minutes se réduiront. Voilà pourquoi il est plus qu’important “d’informaliser” dès le début de votre intervention, votre discours.

C’est l’étape essentielle pour captiver votre public. C’est lui faire comprendre dès les premières minutes de votre prise de parole, que vous souhaitez qu’il participe, qu’il y ait un échange avec lui et que vous n’êtes pas un professeur s’adressant à ses élèves.

Rendre vivant votre discours, c’est donc, avant tout, montrer à votre auditoire que vous êtes dans le même bateau que lui et qu’il n’y a pas de différence entre lui et vous.

Intégrer le public à son discours

Prolongement de l’étape précédente, ce dernier point peut varier en fonction du format de votre prise de parole. De manière générale, gardez cette idée en tête dès que vous vous exprimez : Faîtes toujours une place à votre (ou vos) interlocuteur(s). Intégrer le public à son discours vous sera utile pour 2 raisons.

  1. La première, savoir si vous êtes toujours en phase avec les attentes de votre auditoire, si vous n’avez pas raté un virage et vous êtes coupé de votre public.
  2. La deuxième, garder une vivacité et un dynamisme indispensable à une prise de parole efficace.

Captiver son auditoire, c’est donc tisser le lien primordial qui permettra à votre public d’intégrer au mieux les idées que vous souhaitez lui transmettre et vous assurer qu’il se souviendra de votre prise de parole.

Crédit Photo : Shutterstock