Retour en haut
Mentoring

#MaddyVoice “Seulement 10% des startups sont dirigées par des femmes, accélérons !”

#MaddyVoice : “Seulement 10% des startups sont dirigées par des femmes, accélérons !”
par

Faire augmenter le nombre de femme entrepreneurs, telle est l’ambition d’un “mouvement” qui s’affirme de plus en plus dans les médias ou lors d’événements spécifiques comme la Journée de la Femme Digitale ou encore Lady Pitch Night. La rédaction de Maddyness a alors invité Christine Roqueplo, Déléguée générale de l’incubateur Paris Pionnières, à prendre la parole sur le sujet de l’entrepreneuriat féminin.


Aujourd’hui, seulement 10% de startups sont fondées par une femme. Pourtant, les startups incubées chez Paris Pionnières affichent 85% de taux de réussite et selon une estimation de l’Union Européenne, le PIB européen augmenterait de 9 milliards d’euros par an si les femmes représentaient la moitié du secteur du numérique. Pourquoi ? Parce que les entreprises qui ont des femmes à leur tête ont « une rentabilité totale pour l’actionnaire supérieure de 34 % aux autres organisations de nature comparable ».

Alors pourquoi la statistique n’évolue-t-elle pas ? Les raisons pour lesquelles les femmes ne se lancent pas sont connues : manque de confiance en soi, moindre culture du risque, moins présentes dans les filières scientifiques, des tâches familiales qui continuent de reposer sur la mère.

Une fois les freins énoncés, que fait-on concrètement pour changer la donne ? L’étude européenne suggérait deux préconisations en phase avec notre action. Tout d’abord augmenter le nombre d’entrepreneuses en leur facilitant l’accès aux programmes « capital d’amorçage ». C’est l’objectif du programme de pré-incubation de Paris Pionnières. Chaque année, nous accompagnons une trentaine de porteuses de projet en maturation, de l’idée à la validation du concept. Toutes ressortent avec un premier business model et sont prêtes à se lancer au sein de notre incubateur, qui ouvre à la voie au fonds d’amorçage (notre incubateur est labellisé par la Ville de Paris et la BPI pour l’obtention du fonds « Paris Innovation Amorçage »).

Atelier MagicMakers

La seconde recommandation est de restaurer l’image du secteur IT auprès des jeunes filles. Pour les sensibiliser à l’entrepreneuriat dans le numériques, les entrepreneuses pionnières se rendent régulièrement dans les collèges et lycées pour témoigner.

Au-delà de ces problématiques, nous tentons de répondre à la question de comment mieux concilier vies professionnelle et personnelle pour les entrepreneuses avec notre journée #CoworkWithMykid.

Un mercredi par mois, pendant que les parents travaillent dans notre espace de coworking, leur enfant est pris en charge par deux startups que nous accompagnons. Au programme, apprentissage du code avec Magic Makers et jeux scientifiques ludiques avec Scientibox pour les filles et garçons entre 8 et 12 ans. Pour la 1ère édition, Nubia et Maëlle, 7 et 8 ans, avaient les yeux pleins d’étoiles après avoir construit leur robot et fait leur propre jeu vidéo. Faisons le pari que ces fillettes seront les Pionnières de demain !

coworkwithmykids

Prochaine édition le 6 mai : information et inscription
Crédit Photo : Shutterstock // Paris Pionnières // Magic Makers
Mots clés : Paris Pionnières