Retour en haut
Entrepreneurs

[Maddypitch] FoodTrackin, la solution de livraison adaptée à tous les acteurs de la restauration

[Maddypitch] FoodTrackin, la solution de livraison adaptée à tous les acteurs de la restauration
par

Bruno Didier, 27 ans, est originaire de Lyon. Passionné par les nouvelles technologies, il a travaillé pendant trois ans dans plusieurs startups de la Silicon Valley. Adepte du management à l’américaine, il est actuellement en train de monter une équipe de collaborateurs animés par l’ambition de faire grandir le projet FoodTrackin, en France et à l’étranger.

Quel est votre constat de départ?

Démarrer un service de livraison requiert une logistique et une maîtrise importante de nombreux aspects externes au business qui se lance. Il n’existe aujourd’hui pas de solution simple, peu coûteuse et exploitant les dernières technologies qui répondent aux nouveaux besoins pour faciliter le démarrage d’un service de livraison. J’ai fait ce constat en travaillant plusieurs années dans la Silicon Valley pour une société gérant la livraison de repas pour des centaines de startups américaines. Les restaurants ne maîtrisent pas la livraison, alors que leur business et chiffre d’affaires en sont directement impactés, tout comme l’image qu’ils véhiculent auprès de leurs clients.

Quelle est votre solution?

FoodTrackin est basée sur une technique très développée de géolocalisation. Lisible sur tout support (PC, tablette, smartphone…), un manager de restaurant peut déterminer dès la prise de commande le moyen le plus rapide et efficace d’effectuer sa livraison. Tous les livreurs du restaurant sont équipés de l’application FoodTrackin sur leur smartphone, qui, en plus de les aider à livrer plus rapidement, indique automatiquement à leur manager leur disponibilité et leur position. Le client final reçoit une notification lors du départ de sa livraison lui permettant de suivre en direct sa position. En plus d’une facilité d’utilisation et une transparence totale envers le client final, la solution FoodTrackin permet de générer des statistiques de livraison sur une période donnée, toujours dans un souci de rentabilité pour le restaurateur.



Enfin, en adhérant à la solution FoodTrackin, nous proposons aux restaurants une mise en avant de leur enseigne sur toutes les plateformes digitales actuelles : Facebook, Twitter, Yelp…

En bref, FoodTrackin c’est :

  • Une automatisation des processus de livraison
  • Un gain de temps et de productivité
  • Une transparence et une meilleure relation avec le client final

Quel est votre business model?

Nous commercialisons notre solution auprès des professionnels de la restauration, indépendants ou membres de chaînes nationales ou internationales. La solution leur est facturée sous forme d’un abonnement annuel et selon le nombre de livreur.

foodtrackin

Pouvez-vous nous raconter votre plus belle anecdote de startuper?

Avoir eu la chance de rencontrer le CTO d’Eventbrite, dans leurs locaux à San Francisco, qui malgré ses 300 employés a pris le temps de me recevoir avec mon co-fondateur de l’époque. Il a accepté de regarder notre produit, et de nous donner son avis et des pistes d’évolution afin que nous puissions réussir.

Nous n’étions personne et n’avions rien prouvé, il l’a simplement fait pour nous aider, comme finalement le font beaucoup d’entrepreneurs qui atteignent le succès en partant de rien.

Quelle a été votre plus grosse galère?

Quand on a la chance d’entreprendre, il est difficile de voir les épreuves que nous rencontrons comme des “galères” mais l’anecdote classique que j’ai pu vivre et que beaucoup d’entrepreneurs ont sûrement déjà vécu est la fin d’une collaboration, de façon abrupte avec un associé. Etant donné que c’est un peu comme un mariage, et que nous vivions sous le même toit, lorsque les problèmes personnels prennent le dessus sur ceux de l’entreprise et de l’équipe, il faut alors trouver des solutions pour mettre fin à un projet qui nous poussait à nous lever le matin, et qui occupait 99% de nos pensées.

C’est un peu la fin d’un rêve et le début d’une série de complications et d’incompréhensions. Il faut déménager, retrouver un job de base et repartir de zéro afin de pouvoir se relancer dans l’aventure. C’est assez difficile pour un entrepreneur dans l’âme car nos proches ne comprennent pas vraiment ce que nous vivons. Heureusement, avec le temps, les choses reviennent à la normal, et c’est une expérience qui est très formatrice.

Recherchez-vous actuellement des fonds?

Ce n’est pas notre priorité, nous finalisons des dossiers et présentations auprès d’organismes proposant des prêts aux entreprises innovantes. Lorsque que j’aurai terminé cette étape et que nous aurons finalisé quelques beaux contrats, nous irons lever des fonds. Cependant nous restons ouverts aux personnes susceptibles de nous apporter plus que juste de l’argent et les 101projets nous permettent d’accéder à des belles plateformes de crowdfunding.

Mots clés : maddypitch