Retour en haut
Entrepreneurs

#JFD15 Zoom sur 20 femmes qui font l’écosystème entrepreneurial français

#JFD15 : Zoom sur 20 femmes qui font l’écosystème entrepreneurial français
par

A l’occasion de la journée de la femme le 8 mars et la journée de la femme digitale le 13 mars prochain, la rédaction de Maddyness en profite pour vous présenter 20 jeunes femmes ancrées dans l’écosystème entrepreneurial français.


Leetchi

Céline Lazorthes est la fondatrice de Leetchi, leader français de la cagnotte en ligne. Le succès de cette entreprise dynamique chamboule le paysage du paiement en ligne depuis quelques années déjà. Tout le monde peut créer sa cagnotte virtuelle et inviter une liste de personnes à y participer, pour un mariage, un anniversaire…

“Je suis impliquée dans plusieurs mouvements qui mettent en avant les femmes et l’entrepreneuriat comme Girls In Tech avec Roxane Varza notamment pour montrer qu’on peut être une fille et faire une école d’ingénieurs, qu’on peut être une mère accomplie et chef d’entreprise épanouie, ce n’est pas antinomique”, confie Céline Lazorthes

Pour plus d’informations : www.leetchi.com

Envie De Fraises

Envie de fraises est un site de mode pour femmes enceintes créé par Anne-Laure Constanza en 2006. Une ex startup revendiquant à ce jour habiller une femme enceinte sur 10 en France. Une entrepreneuse qui a également lancé une autre entreprise : Scarlett, une ligne de vêtements pour femmes démarrant à la taille 44.

Anne-Laure Constanza

Restopolitan

Restopolitan est émetteur d’une carte de réduction auprès d’un réseau de restaurants partenaires. Les possesseurs d’une carte Restopolitan bénéficient d’un repas offert à chaque fois qu’ils réservent dans l’un des restaurants partenaires. Fondée en 2009 par une petite fille de restaurateurs, Stéphanie Pelaprat, Restopolitan a depuis levé plus d’un million d’euros auprès des grands noms de l’entrepreneuriat français.

stéphanie pelaprat

Front

Lancée en juin 2014 par Mathilde Collin et Laurent Perrin, la startup Front offre une solution de collaboration élégante et pratique pour la gestion opérationnelle des boîtes de réception partagées. Contrairement aux applications de messagerie déjà présentes sur le marché, Front permet aux entreprises de collaborer en équipe sur la gestion de leurs emails, notamment en permettant d’assigner des messages, de laisser des commentaires et de créer des règles automatisées. Une sorte de version multi-joueurs de Gmail.

Front n’a pas seulement été conçu pour gérer la collaboration sur l’email. D’autres canaux de communications peuvent aussi être intégrés. Vous pouvez ainsi gérer en équipe vos tweets ou vos messages SMS. Cela permet ainsi d’avoir une vue globale de vos interactions avec vos clients et vos employés”, précise Mathilde Collin, CEO et co-fondatrice de Front.

Mathilde Collin

Gemmyo

Gemmyo se présente comme une boutique en ligne lancée depuis juin 2011 par Pauline Laigneau sur le segment de la personnalisation de joaillerie haut de gamme. Le principe : proposer des bijoux personnalisables, avec la possibilité de choisir l’or et les pierres composant le bijou. Le choix est très large large, et donne accès à 2 000 modèles différents avec un choix de 13 gemmes et 4 métaux précieux. Pauline Laigneau devait devenir professeur, et s’est peu à peu rendu compte que sa vocation n’était pas l’enseignement mais la création d’entreprise.

pauline-laigneau

Dataveyze

À l’origine de la création de cette startup prometteuse, Caroline Goulard. Dataveyes explore un nouveau domaine, celui de la mise en scène des données pour les entreprises, à partir de leurs propres bases de données. Son coeur de métier est de valoriser des informations inexploitées car souvent trop riches et complexes, sous la forme de data-visualisation.

Caroline Goulard

Crédit Photo : Olivier Ezratty

Selectionnist

Tatiana Jama et Lara Rouyres, serial-entrepreneuses, créatives et surtout passionnées de mode ont créé en 2013 Selectionnist, après avoir quitté l’aventure Living Social. Elles décident alors de repartir de zéro et de lancer une nouvelle entreprise : Selectionnist. Cette application permet à ses utilisateurs, et surtout utilisatrices, de retrouver les produits vus dans la presse en un lieu unique.

« Le lancement de l’application mobile a vraiment été une étape clé. En 48 heures, il y a eu près de 40 000 downloads et les premiers retours étaient très positifs. C’était notre première application mobile alors nous avons découvert un tout un nouveau monde… » explique ainsi Tatiana Jama.

tatiana jama et lara roujez

Crédit Photo : Olivier Ezratty

The Family

The Family s’est lancé avec succès en 2013 introduisant un nouvel accélérateur sur la scène entrepreneuriale française. La structure, fondée par Alice Zagury (ex-Camping), Oussama Ammar (serial entrepreneur) et Nicolas Colin (inspecteur des finances et entrepreneur), veut dynamiser l’écosystème français et créer un lieu dédié au rayonnement de Paris à l’international.

alice zagury

Jam

Menée par Marjolaine Grondin, l’équipe de Jam s’attaque au marché des campus. Pour cela, elle apporte une solution web qui connecte les étudiants entre eux, ainsi mieux reliés aux associations et à l’administration.

Marjolaine Grondin

OptiMiam

Optimiam est une application qui a pour ambition de lutter contre le gaspillage de nourriture. Fondée par Raodath Aminou, sa mission est simple : aider les commerces de proximité à vendre à temps leurs excédents alimentaires invendus. Grâce à la géo-localisation, l’application connecte en temps réel les commerces de proximité aux consommateurs autour d’eux, pour vendre à temps leurs stocks de produits frais sous formes d’offres flash.

Raodath Aminou

BIME Analytics

BIME est une startup française basée à Montpellier. Du côté de l’équipe fondatrice, Rachel Delacour, actuelle CEO, possède un profil financier et son co-fondateur, et Nicolas Raspal, est architecte en Systèmes d’Information, aujourd’hui CTO de BIME. Une levée de fonds de 3 millions d’euros auprès d’Alven Capital l’année dernière a marqué le départ de la jeune pousse à l’international, plus précisément l’ouverture d’un bureau dans le Missouri, à Kansas City.

rachel delacour

Vide Dressing

Videdressing est une communauté de passionnés de mode qui se retrouvent pour vendre et acheter leurs pièces préférées. Véritable révolution dans la façon de consommer et de vivre la mode, Meryl Job, diplômée d’un Bachelor de l’université Sarah Lawrence College et d’un Master d’ESCP Europe, créé Vide Dressing en décembre 2009. En mars 2013, la société a réalisé une levée de fonds de 4,6 millions d’euros auprès d’investisseurs français, anglais et allemands.

Meryl Job

Crédit Photo : Olivier Ezratty

Linotte

Linotte est l’application parfaite pour ne plus rien oublier. Marie-Amélie Frère a créé le pense-bête des temps modernes. Contrairement au bloc-notes qu’on peut retrouver sur de nombreux smartphones, Linotte permet de prendre des notes, mais en plus de retrouver les adresses grâce à des notifications géolocalisées. Ainsi, à chaque fois que vous vous retrouvez à proximité de l’adresse (300 mètres), une alerte est envoyée sur votre téléphone pour se rappeler d’un lieu.

Marie-Amélie Frère

Crédit Photo : Olivier Ezratty

Carnet de Mode

Pour être au courant du meilleur de la mode internationale, Carnet de mode fait office de référence. Avec une offre de sac, de vêtements, de chaussures et d’accessoires pour les femmes mais aussi les hommes, la site regorge de produits divers et variés. En plus de se faire plaisir, acheter sur Carnet de mode est aussi une opportunité de supporter un créateur français, italien ou anglais et d’agrandir sa visibilité sur le marché de la mode. Cette société a été créée par Arbia Smiti.

arbia smiti

France Digitale

L’association France Digitale a été créée en 2012 par Marie Ekeland et part de 2 constats partagés par les entrepreneurs et investisseurs : la méconnaissance du potentiel économique et social de l’écosystème numérique, et l’incapacité de l’économie française à créer de nouveaux champions économiques. L’association se donne pour mission de transformer la France en territoire propice au développement des startups, en métropole ou à l’international.

Marie Ekeland

Anaxago

Fondée en 2012 par trois associés (Joachim Dupont, François Carbone et Caroline Lamaud), Anaxago est une plate-forme de financement participatif dédiée aux startups et aux PME innovantes. Plus de huit millions d’euros ont été collectés et 39 000 membres sont inscrits sur le portail depuis le début de l’entreprise.

Caroline Lamaud

My Little Paris

La newsletter, c’est ce qui a fait le succès de My Little Paris, entreprise fondée en 2008 par Fany Pechiodat (revendue depuis à AuFéminin). Une lettre d’information compilant les meilleurs bons plans féminins dans un premier temps, avant de se lancer sur le créneau masculin avec Merci Alfred.

fany pechiodat

Crédit photo : Paul-Girardot

SIGFOX

SIGFOX est une société qui offre une connectivité cellulaire mondiale pour l’Internet des objets, entièrement dédiée aux communications à bas débit. SIGFOX réinvente la connectivité en abaissant radicalement les prix et la consommation d’énergie pour les périphériques connectés. Présidente du conseil d’administration de Sigfox depuis avril 2014, Anne Lauvergeon accompagne la startup dans sa stratégie à l’international. Elle a participé directement à la préparation du tour de table record de 100 millions d’euros.

anne-lauvergeon

Crédit photo : Reuters

Balinea

Balinea.com, le site de la réservation en ligne de soins beauté & bien-être, co-fondée par Valérie Abehsera en 2010 est aujourd’hui le leader en France sur le marché de la réservation beauté et bien-être (beauté, coiffure, massage & spa et forme & minceur).

valerie abehsera