Retour en haut
Entrepreneurs

#CES Quelles startups françaises ont brillé au CES ? La réponse en 5 coups de coeur

#CES : Quelles startups françaises ont brillé au CES ? La réponse en 5 coups de coeur
par

Le CES vient de se terminer, après avoir couvert l’événement, la rédaction a décidé de demander leurs avis à quelques Français présents sur place. Ce sont finalement 5 participants qui se sont prêtés au jeu et qui vous donnent leur coup de coeur de ce salon qui a rassemblé presque 150 startups françaises dans ses allées. Un rassemblement qui semble avoir fait grande impression sur les participants du salon (la France étant la 2ème nation la plus représentée du CES) mais qui a parfois pu les perdre dans leurs visites. Pas de panique, retour sur 5 startups qu’il ne fallait pas manquer :


Adrien Poggetti, Directeur Général d’Atlantic 2.0

alice-jublin-web-10vins-1
Mon coup de coeur : “10-vins” .
Pas très original pour un Nantais d’avoir aimé 10-Vins, mais j’avoue que la façon dont l’équipe s’est approprié l’événement et a su saisir l’opportunité de se servir de l’événement comme d’un tremplin m’a vraiment bluffé. Les retombées presse ont été impressionnantes, et leur stand n’a jamais désempli. Un bel exemple de préparation réussie. Mais c’est tout le CES qui est impressionnant et les Français ont marqué des points cette année, bravo la FrenchTech.

 

Sebastien Cote, Président Mon Territoire Numérique

bf_imagephoto_capteur

Sur les 45 startups que j’ai emmené à Vegas et qui ont toutes beaucoup de talent, je retiendrai Fruition Sciences.

Juste après la COP21, cette entreprise mondiale, basée en Languedoc-Roussillon et aux Etats Unis, intervenant aussi bien dans le Bordelais que dans la Nappa Valley est à la croisée parfaite de la technologie et du développement durable avec des outils qui permettent d’irriguer les cultures intelligemment et sobrement. Ce sont des personnes adorables, ambitieuses et responsables. Une startup qui répond pleinement à l’exigence du CES dont la signature est “Technologies for a better life”.

Geoffray Sylvain, Président ARUCO 

ValeoJ’ai aimé ma ballade en véhicule autonome Valeo sur la Highway 15 de Las Vegas. On parle beaucoup de Tesla et de son Autopilot, le logiciel de conduite autonome intégré aux Model S (que j’ai testé en 2015 sur 1000 km) qui est très performant. Au CES, j’ai pu découvrir le système équivalent chez Valeo, un équipementier automobile français qui fournit la plupart des constructeurs automobiles en capteurs de précision. Nous avons parcouru une dizaine de miles de manière autonome sur la Highway 15 – passant parfois près de semi-remorques géants – sans aucun soucis !
Evidemment, le système n’est pas encore tout à fait prêt à être intégré en série dans nos véhicules mais l’impression que je garde est bonne. L’écart technologique entre Valeo et Tesla n’est que de quelques mois. C’est rassurant de voir la concrétisation des hautes compétences en ingénierie de tels fleurons français. C’est aussi ça la French Tech !

 

Frederic Leger, Partner BDO France

XYT_TRIO_AT_WORK_lowMon coup de cœur : FranceCraft, (à l’origine de modules électriques roulants personnalisables et évolutifs, NDLR). Pourquoi : Parce que l’équipe est compétente, visionnaire, a de l’ambition et la tête sur les épaules. Parce que leur projet est très osé et apporte une véritable innovation sur un marché dominé par les gros constructeurs automobiles. Parce qu’ils sont accompagnés par un banquier d’affaires incroyable. Et surtout parce que j’ai envie d’acheter leur produit !

 

Benoit Jonniaux, Président Bloomizon

AMPOULE WIFI-detecteur de fumée
Nous exposions pour la première fois au CES et se retrouver au coeur de l’Eureka Park (fief des startups les plus innovante du monde) est une expérience incroyable. Difficile de sélectionner un produit tant les domaines sont variés et les concepts avant-gardistes, j’arrête donc ma sélection arbitrairement sur un produit qui est déjà dans toute les maisons et qui gagnerait à être plus beau et plus intelligent. Une startup de la FrenchTech m’a bluffé par le design de leur produit, son utilité et sa capacité à être tout de suite accessible (se détachant des nombreux prototypes présentés).
BELL&WYSON propose une très belle ampoule LED connectée détecteur de fumée (obligatoire depuis peu en France) qui permet d’économiser de l’énergie. Leurs différentes ampoules peuvent relever la qualité dans la pièce ou encore prendre des photos (pour la sécurité ou le fun). Elles sont évidement pilotable par smartphone. En chassant sur les terres du géant Nest, BELL&WYSON démontre que les startups françaises ont leur rôle à jouer dans l’électronique de précision. »
  • http://www.pro.xilopix.com Xilopix

    Bonjour Louis,

    Merci pour cet article ! Le CES est une belle vitrine pour les entreprises françaises, et celles que vous présentez dans cet article ont toutes leurs cartes à jouer !

    Jennifer @ xilopix.com

  • ORDUNA

    Très bon article, parmi vos coups de cœurs celui qui retient le plus mon attention est le dernier. Cette ampoule tout droit sortie du monde de la domotique. C’est excellent.

    Vive la FrenchTech.

    Cordialement.

  • Béraldin Philippe

    Article un peu réducteur car 5 sur 150 c’est un peu limite. Enfin c’ est mieux que rien. Sympa aussi de mettre en avant des startup “Hardware” qui font des vrais produits.