Retour en haut
Entrepreneurs

#4YFN Le festival des startups qui se tient en marge du Mobile World Congress bat son plein

#4YFN : Le festival des startups qui se tient en marge du Mobile World Congress bat son plein
par

Jamais “4 Years From Now”, l’événement qui rassemble startups et investisseurs en marge du Mobile World Congress, n’aura eu si fière allure. Avec 400 startups et des conférences faisant intervenir des jeunes pousses florissantes et des investisseurs de renom, l’événement semble être l’épicentre de l’innovation technologique et présente peut-être les futurs géants de demain.


4 kilomètres séparent l’événement 4YFN (4 Years From Now), situé en plein coeur de Barcelone, de son grand frère le Mobile World Congress, qui se tient au coeur du centre de conférences et de business plus reculé de la ville, Fira gran via. 4 kilomètres dont pourraient rapidement s’affranchir les jeunes pousses présentées lors de cet événement tant le 4YFN semble être l’épicentre de l’innovation technologique et la fenêtre sur ce qui se fera de mieux demain. Soutenu par Mobile World Capital Barcelona (MWCB) et GSMA Mobile World Congress, la troisième édition de ce festival de l’innovation a ouvert ses portes lundi matin avec 400 startups sur le pied de guerre pour rencontrer investisseurs et figures politiques espagnoles.

logo-4YFN

Tipis -nommés Nikola Tesla ou Alan Turing- en guise de salles de conférence, salon de “netwineing” pour réseauter autour d’un verre de vin et espaces de speed dating entre jeunes pousses et investisseurs, le 4YFN affiche d’emblée son ambition d’être un événement plus léger, mais non moins sérieux, que le grand raout qui se tient un peu plus au sud de la ville et qui a accueilli 94 000 personnes l’année dernière.

Un hackathon signé French Tech

Non contente d’être la plus importante délégation du Mobile World Congress et d’avoir un stand positionné juste à côté de celui de Google, la French Tech a voulu marquer les esprits avec un hackathon de trois jours, qui voit s’affronter neuf équipes qui développent chacune un objet connecté. Inratable, l’espace de 120 mètres carrés occupé par les participants se tient à l’entrée de l’immense bâtiment qui abrite le 4YFN.

french-tech

34 étudiants, ingénieurs ou entrepreneurs, répartis en 9 équipes ont trois jours pour donner vie à un prototype d’objet connecté. Sélectionnés parmi 60 équipes qui ont participé au Connected Challenge d’Agorize, les participants mettent au point des objets variés : un bijou connecté, un réveil, un pilulier intelligent ou une combinaison pour la réalité virtuelle, sous les yeux intrigués des visiteurs qui observent les imprimantes 3D travailler sans relâche. Accompagnés par des mentors de renom comme Netatmo, Sigfox, Numa, Parrot ou encore Vente-privée, les participants présenteront leur projet à un jury mercredi, avant que le grand vainqueur soit désigné dans la foulée.

Muriel Penicaud, directrice générale de Business France, est venue encourager les participants entre deux interviews et une session de pitch devant les politiques espagnols. “Ce hackathon est une grande première, c’était important d’avoir différents lieux et moments pour envoyer ce message fort que les entreprises françaises sont innovantes. Business France est un connecteur et un accélérateur et ce hackathon a été pensé par nos équipes dans le but de montrer qu’il y a plein de graines de startups qui arrivent et qui naissent en France. Avec ses écoles d’ingénieurs et de commerce la France possède de nombreuses compétences et il y a une énergie, une appétence qu’il était nécessaire de montrer.

Et pour préparer au mieux les startups, qu’elles soient françaises ou non, à la croissance fulgurante qu’on leur souhaite, de nombreux ateliers et des sessions de pitch devant les journalistes et les investisseurs ponctuent ces quelques jours d’ébullition.

  • http://www.argentadomicile.info/ Argent à domicile

    J’aime bien les startups et je compte bien investir dans un sous peu. J’en parle dans un de mes articles sur http://www.ouinvestir.com