Retour en haut
Entrepreneurs

#Startup Un architecte pour tous avec Bam, la plateforme qui démystifie le métier et le rend plus accessible

#Startup : Un architecte pour tous avec Bam, la plateforme qui démystifie le métier et le rend plus accessible Les fondateurs de Bam, la plateforme qui secoue l'architecture
par

Les architectes, des professionnels inaccessibles ? Plus maintenant avec Bam, une jeune plateforme qui entend démystifier le métier en mettant en relation porteurs de projets et professionnels triés sur le volet. 

En France, nous sommes reconnus pour notre gastronomie, pour la haute-couture mais aussi pour notre savoir-faire dans bien d’autres domaines, tels que l’architecture. Pourtant faire appel à un architecte pour repenser un bien immobilier est loin d’être un réflexe pour les Français. Il faut dire que la profession souffre d’une image élitiste et que les compétences de ces génies de l’espace semblent peu accessibles au plus grand nombre. Et ce alors que beaucoup de jeunes architectes ont beaucoup de mal à trouver du travail. « Ils sont toujours plus nombreux à partir tenter leur chance à l’étranger, où ils trouvent une vraie reconnaissance », observe Boris Lefèvre cofondateur de Bam qui vient lui-même d’être diplômé de l’Ecole spéciale d’architecture. Il n’en fallait pas plus pour que germe l’idée de Bam (Because Architecture Matters) dans la tête de Boris Lefèvre et Mathias Boutier.

” Nous avons voulu casser les idées reçues en facilitant au maximum la rencontre entre le client quel qu’il soit – du jeune actif qui veut refaire son premier appart sans se ruiner, au couple qui veut faire construire sur le terrain qu’il vient d’acheter, en passant par le chef d’entreprise qui souhaite aménager ses nouveaux locaux… – et l’architecte ” 

Mathias Boutier, cofondateur de Bam

Véritable plateforme de démocratisation de l’architecture, qui entend également faire intervenir les professionnels les plus adaptés à chaque projet, Bam a été créée en 2015 pour facilite l’accès à cette profession et en faire la promotion. « Nous mettons notre connaissance du secteur et notre réseau d’architectes à disposition du client pour que ce dernier soit sûr de réussir son projet et que l’expérience des travaux soit la meilleure possible »

Capture Site bam

Côté architecte, comme toute plateforme, Bam joue son rôle d’apporteurs d’affaires et permet aux professionnels d’étoffer leur clientèle et d’accéder à de nouveaux projets facilement. Si le service est gratuit pour les particuliers, il est en revanche payant pour les professionnels qui cèdent à la plateforme une commission de 10% de leurs honoraires.

Mettre en compétition plusieurs architectes

Si le client est indécis et ne parvient pas à faire son choix entre les trois ou quatre architectes qui lui ont été proposés, BAM offre la possibilité de lancer un concours pour les départager. Les architectes réalisent alors chacun une esquisse du projet. À noter que même les architectes qui ne sont pas sélectionnés par la suite sont rémunérés pour ce travail. Une manière de faire peut conventionnelle pour ce secteur alors même que la mécanique de l’appel à projets est répandue dans le secteur public ou dans d’autres médias tels que la publicité.

Nos principaux concurrents sur ce marché sont les sites de devis classiques, qui sont de grosses machines très bien installées mais qui ont très peu évolué depuis leur apparition sur Internet. Ces sites n’offrent aucun gage de confiance et de qualité : ils ne font pas de sélection des professionnels, ils envoient des dizaines de devis au client, ils ne trient pas les candidatures en fonction de la pertinence…” regrettent les deux Marseillais. Et pour rivaliser avec ces « grosses machines » peu regardantes, Bam cherche activement à lever entre 150 000 et 200 000 euros.

Mots clés : levee de fonds, Marseille