Retour en haut
Entrepreneurs

#EdTech L’application Klassroom, bientôt dans tous les établissements scolaires français ?

#EdTech : L’application Klassroom, bientôt dans tous les établissements scolaires français ? Crédit : iStock by Getty Images
par

Dans le cadre de la semaine de l’éducation et plus particulièrement du “Numérique en éducation”, Klassroom annonce le déploiement de son application dans les établissements scolaires, en vue d’une future application au niveau national. 

Créé en 2014 par Damien Rottemberg et Frank-David Cohen, Klassroom développe une application dédiée aux échanges entre parents et professeurs. Celle-ci, dont l’objectif affiché est de réinventer le carnet de correspondance, permet des échanges instantanés, privés et sécurisés entre les professeurs et les parents, autour de nombreux sujets tels qu’une absence, un retard, ou encore une demande de rendez-vous.

klassroom app

La jeune pousse, qui levait plus de 300 000 euros en septembre dernier sur la plateforme d’investissement participatif SmartAngels ainsi qu’auprès d’Allianz/Idinvest, annonce aujourd’hui le déploiement de son application dans plusieurs établissements scolaires français, dans le cadre d’un partenariat avec le Ministère de l’Éducation nationale. Déjà présente dans une quarantaine d’établissements en France et aux États-Unis au titre de diverses expérimentations, l’application Klassroom veut ainsi prouver, à terme, l’intérêt de sa solution dans le suivi des enfants par les parents, les enseignants et les éducateurs.

À relire : Klassroom lève plus de 300 000 euros pour son carnet de liaison numérique

Une expérimentation qui confirme, une fois de plus, la motivation de l’Éducation Nationale dans la transformation de l’écosystème scolaire. La France, mauvais élève quant à l’école numérique, a en effet lancé en mai 2015 un Plan “numérique pour l’éducation”, dont le déploiement se base sur des expérimentations avec différents partenaires, parmi lesquels le très controversé Microsoft. En trois ans, l’état prévoit d’injecter 1 milliard d’euros pour le bon déroulement de son Plan.

  • Patrick

    Attendez, mon fils a un ipad mini obligatoire au prix nullement favorable mais c’est Microsoft qui est très controversé??

    Et vous vous étonnez que nous sommes mauvaise éleve!

  • Perez

    Pour l’Education Nationale mais aussi pur la Défense, Il faut absolument favoriser les logiciels libres qui ne sont pas sous licence. Microsoft c’est le Monsanto du numérique