Retour en haut
Entrepreneurs

#Etude 69% des salariés veulent voir des dirigeants d’entreprise au gouvernement

#Etude : 69% des salariés veulent voir des dirigeants d’entreprise au gouvernement
par

A la veille de la constitution du nouveau gouvernement, une étude d’OpinionWay pour Salesforce révèle que les salariés aspirent à ce que la France soit dirigée par des entrepreneurs. Une façon de rendre hommage au travail de leur patron au sein de leur entreprise.

Emmanuel Macron est prévenu. Près de 7 salariés français sur 10 souhaitent voir des patrons au sein du prochain gouvernement, qui doit être nommé mardi. L’étude d’OpinionWay pour Salesforce intitulée Les salariés français et le nouveau rôle du dirigeant d’entreprise montre un certain paradoxe en la matière : les salariés ne sont pas favorables à ce que leur patron évoque la politique au sein de l’entreprise (seuls 19% d’entre eux souhaitent que leur patron exprime des réactions à des débats, lois et décisions publiques) mais aimeraient voir davantage de dirigeants d’entreprise au sein des élites politiques.

En effet, les qualités que les salariés reconnaissent à leur patron sont proches de celles qu’ils attendent d’un dirigeant politique : 55% des interrogés se disent “fiers” de leur chef d’entreprise en raison de “sa proximité avec ses salariés” (35%) ou encore “sa vision et son projet d’entreprise” (30%). Ce qui explique que plus de 4 salariés sur 10 se disent favorables à ce que leur patron s’implique dans des enjeux qui dépassent l’entreprise, comme la lutte contre le réchauffement climatique (70% d’opinions favorables) ou des causes sociétales à l’instar du respect de la laïcité, de l’égalité homme-femme ou du combat contre les discriminations (62% d’opinions favorables).

A relire : Créateurs d’entreprises, tous leaders culturels !

Eoliennes 2

Un plébiscite de l’action des patrons en entreprise

Des aspirations qui ne ternissent en rien le bilan des patrons au sein de leur entreprise. 73% des salariés interrogés jugent positivement l’action de leur patron, 56% estimant qu’il remplit “assez bien” son rôle et 17% qu’il le fait “très bien“. Un plébiscite plus marqué encore dans les petites et moyennes entreprises de moins de 50 salariés, où les patrons recueillent 77% d’opinions favorables, contre 70% dans les plus grandes sociétés.

Cette reconnaissance de son action révèle un réel attachement des salariés à leur patron. 33% d’entre eux citent sa personnalité comme un motif de fierté et 77% affirment n’avoir jamais envisagé de démissionner… grâce à leur dirigeant ! Plus étonnant, l’exemplarité d’un chef d’entreprise ne fait pas partie des qualités privilégiées par les salariés, seuls 16% la citant comme motif de fierté. Une façon comme une autre de rapprocher dirigeants d’entreprise et élites politiques ?

Mots clés : Etude, gouvernement