Retour en haut
Entrepreneurs

#MaddyPitch Avec l’arrondi en ligne, la FinTech PayGreen soutient les associations

#MaddyPitch : Avec l’arrondi en ligne, la FinTech PayGreen soutient les associations
par

PayGreen est une solution de paiement en ligne qui permet aux sites e-commerce de proposer à leurs clients d’arrondir leur panier au supérieur afin de reverser la somme “en trop” à des associations. Stefan Vogel, responsable Marketing et Communication de PayGreen, nous présente sa startup.

Fondé par Nicolas Weissleib et Etienne Beaugrand, tous deux diplômés de l’EM Normandie, PayGreen est une solution qui permet aux commerçants e-commerce de proposer à leurs clients l’Arrondi en ligne, une option qui arrondi au supérieur leur panier et leur propose même de faire un don afin de reverser les sommes supplémentaires aux associations. 

Quel est votre constat de départ ?

Nous avons identifié deux problématiques principales que rencontrent les e-commerces :

  • Ils rencontrent des difficultés au niveau de l’intégration de leur solution de paiement, qui est à l’origine proposée par leur banque.
  • Dernier contact entre un e-commerçant et son client, le paiement est un moment mal valorisé dans le processus d’achat.

Quel est votre solution ?

Nous avons donc créé une solution de paiement qui répond à ces deux problèmes.

PayGreen est tout d’abord une FinTech qui veut faire tomber les barrières d’intégration technique et de prise en main. Notre solution dispose de toutes les fonctionnalités indispensables à la gestion des paiements d’un site e-commerce.

PayGreen est aussi la première solution de paiement à avoir un impact positif sur la société et l’environnement :  nous avons entre autres développé l’Arrondi en ligne, qui propose aux clients des sites e-commerce d’arrondir leur panier et d’ajouter un don à destination d’une association. Notre vision et notre produit permettent aux sites de vente en ligne d’afficher leur engagement et de valoriser leur image de marque au moment du paiement.

paygreen

Quel est votre business model ?

Nous sommes en B2B et le business model est une commission prélevée à nos clients sur chaque transaction. 

Pouvez-vous nous raconter votre plus belle anecdote de startupper ?

Il y en aurait des milliards, impossible d’en choisir une ! Dès le début, on se disait qu’un jour, il y aurait une équipe PayGreen et on ferait un super management d’équipe. Maintenant, ça commence à se concrétiser et ce qui est incroyable, c’est que toute la team est absolument fan de PayGreen et soutient la vision derrière le produit. Cela crée les plus belles anecdotes tous les jours !

Quel a été votre plus grosse galère ?

Justement, une bonne galère a également été liée à la croissance de notre équipe : Il y a quelques mois, on est passés de trois à huit en l’espace de quelques semaines seulement. Nous avions pensé à tout mais trouver des locaux suffisamment grands pour accueillir tout le monde en un si petit laps de temps n’a pas été facile ! Cependant, la métropole de Rouen et la CCI nous ont bien aidé et tout le monde à pu avoir sa place.

Une actualité particulière ?

Afin d’accélérer notre croissance sur le marché du paiement en ligne, nous avons dévoilé il y a quelques semaines notre nouvelle image de marque, qui passe par un nouveau logo, un message repensé et un nouveau site internet www.paygreen.io !
Nous avons également été sélectionnés par les CCI françaises dans le cadre du CCI Findays, qui va nous permettre d’être mis en avant et de rencontrer des investisseurs rapidement.

Mots clés : ESS, Fintech, maddypitch, paygreen