Retour en haut
Entrepreneurs

#Étude Les vacances, un mythe chez les entrepreneurs ?

#Étude : Les vacances, un mythe chez les entrepreneurs ? Les entrepreneurs prennent-ils vraiment des vacances ?
par

Legalstart.fr, plateforme de services juridiques dédiée aux entrepreneurs, a sondé les entrepreneurs sur la manière dont ils appréhendent les vacances. Sans surprise et pour la grande majorité d’entre eux, les jours de vacances ne sont pas fréquents et souvent sans réelle déconnexion.

Plus de 50% des entrepreneurs attendent au moins 6 mois à 1 an après avoir créé leur société pour prendre leurs premières vacances. C’est en tout cas ce que révèle la plateforme Legalstart.fr, spécialisée dans les services juridiques, la création de documents juridiques et les formalités administratives en ligne pour TPE et PME.  Celle-ci s’est penchée sur la façon dont les entrepreneurs appréhendent les vacances, après avoir interrogé  3 000 d’entre eux. 

Et c’est sans surprise que l’on découvre ainsi que la majorité des créateurs d’entreprises attendent un certain temps, correspondant à la stabilisation de leur jeune pousse, avant de  prendre leurs premières vacances. 20% d’entre-eux attendraient même entre 2 et 3 ans avant de lâcher prise quelques jours. 

Des entrepreneurs bien loin des cinq semaines de congés annuels

Quelques jours. C’est en effet le terme pour parler des congés que prennent les entrepreneurs français, selon LegalStart. Si seulement 11% des entrepreneurs peuvent assumer jusqu’à 4 semaines de vacances par an, ils sont 50% à s’autoriser moins de deux semaines par an, dont 20% prennent mois d’une semaine par an. L’an dernier, ils étaient 52% a déclarer ne prendre qu’une seule semaine de congés par an. 

Et encore, même si ces derniers arrivent à libérer un peu de temps libre pour s’offrir des vacances, la plupart n’arrivent pas à décrocher de leur jeune pousse. 75% des créateurs d’entreprise continuent de travailler pendant les vacances, que ce soit de temps en temps (50%) ou tous les jours (25%). Quant à ceux qui arrivent à ne pas travailler durant leurs congés, consultent tout de même leurs mails au moins une fois par jour (dont 55% d’entre eux les consultent plus d’une fois par jour). Un constat qui s’applique également aux jours fériés, puisque seulement un quart des entrepreneurs déclarent profiter des ponts de mai pour se reposer un peu. 

Article initialement publié le 22 juillet 2016