Retour en haut
Entrepreneurs

#MaddyPitch Doctoconsult vous permet de consulter un psychiatre en visioconférence

par

Le Docteur Fanny Jacq et Benjamin Maquet, entrepreneur et diplômé de l’ESSEC, ont cofondé Doctoconsult. Benjamin Maquet en est aujourd’hui le Directeur Général, en charge des opérations commerciales, marketing, technologiques et gestion et le Docteur Fanny Jacq la présidente, en charge des relations avec les médecins, les établissements de santé ainsi que les autorités de santé. Elle répond aujourd’hui à nos questions.

Quel est votre constat de départ ?

En tant que médecin psychiatre, mon expérience m’a prouvé que tous les patients ne peuvent pas bénéficier rapidement d’une prise en charge par un psychiatre. Il n’existait pas jusqu’alors de solution alternative entre un rendez-vous au cabinet et l’absence de soin. Les patients veulent consulter plus facilement, les médecins libéraux veulent plus de souplesse dans leur pratique, les établissements de santé ont besoin d’avis rapides et spécialisés. Aucune solution de télémédecine sécurisée et conforme à la réglementation ne correspondait à ce besoin.

doctoconsult

Quelle est votre solution ?

Doctoconsult est une plateforme de visioconsultation spécialisée dans les domaines de la psychiatrie, pédopsychiatrie, addictologie et nutrition, qui détient les agréments pour exercer et rembourser les actes : l’accréditation de l’Agence Régionale de Santé, l’accord de la Sécurité Sociale et des mutuelles ainsi que l’aval du Conseil de l’Ordre des Médecins. Ils sont près de 70 médecins partenaires à rejoindre l’aventure. Nous ambitionnons de contribuer au développement de la médecine du futur. Dans cette optique, Doctoconsult projette de faire évoluer la plateforme vers la télémédecine de deuxième génération en proposant prochainement une consultation enrichie d’outils et de services permettant d’optimiser le parcours de soins et d’accompagner le patient dans son quotidien.

Quel est votre business model ?

Le modèle d’affaires est simple : 10 à 15% des honoraires perçus par le médecin qui effectue la consultation seront reversés à la plateforme (B2C). Un système d’abonnement à la plateforme est également proposé aux établissements de santé (B2B) qui souhaitent bénéficier de Doctoconsult.

Pouvez-vous nous raconter une anecdote de startupper ?

En allant pitcher, il est arrivé une fois que je sois prise pour l’assistante de Benjamin Maquet. Cela a provoqué l’étonnement des interlocuteurs qui ne comprenaient pas pourquoi je prenais la parole. Cela montre qu’il y a encore un peu de chemin à parcourir en matière d’égalité…

Recherchez-vous actuellement des fonds ?

Oui, entre 1 et 2 millions d’euros dans le but de renforcer l’équipe et d’accélérer notre développement en ce début d’année.

 

Mots clés : Doctoconsult, maddypitch