Retour en haut
Partenaire

#MaddyTips Prêt bancaire : les 7 points clés pour monter un bon dossier

#MaddyTips : Prêt bancaire : les 7 points clés pour monter un bon dossier
par

Qu’on se le dise, obtenir un prêt bancaire lorsque l’on est une startup relève parfois du miracle. Les besoins en financement d’une jeune pousse ne peuvent en effet pas s’évaluer comme ceux d’une entreprise classique… mais certaines banques peinent encore à s’adapter.

Pour mettre toutes les chances de votre côté lors de votre demande de crédit voici 7 conseils prodigués par la Caisse d’Epargne et appuyés par le retour d’expérience des startups Adipsys et Nexess.

#1 Faites valoir votre accompagnement par l’écosystème

La jeune pousse n’ayant par définition pas encore réellement fait ses preuves, il est indispensable de pouvoir s’appuyer sur l’écosystème pour analyser son potentiel. Les structures et personnes qui entourent l’entrepreneur représentent une mine d’or d’informations pour le conseiller en quête de validations. Incubation, accélération, POC, soutien d’experts, Love Money etc… Chaque initiative ancrée dans l’écosystème et démontrant la faisabilité du projet sera ainsi passée au peigne fin.

Pour la startup Adipsys, éditrice de logiciels Cloud repérée par Orange et Facebook, ce fut le principal atout de leur dossier auprès de la Caisse d’Epargne Côte d’Azur. Yves Nouaihletas, Sales/Marketing & General manager de la startup, précise : “il faut avoir un message qui parle à une banque et faire valoir clairement le soutien de l’écosystème. Nous, nous sommes venus avec la caution BPI sur notre dossier, c’était capital pour faire la différence”.

#2 Montrez l’équilibre et la complémentarité de votre équipe

Pour montrer la solidité de votre projet, vous devrez obligatoirement passer par la case “présentation de l’équipe”. L’implication, le parcours, l’expérience et la complémentarité des fondateurs sont des atouts fondamentaux à toute création d’entreprise, que ce soit pour le banquier ou pour tout autre acteur qui souhaite vous accompagner dans l’aventure. “Notre expérience et notre ancrage dans l’écosystème depuis des années nous a permis d’avoir les moyens de nos ambitions”, précise Frédéric Galtier, fondateur de la startup Nexess, fournisseur de solutions de traçabilité industrielle via les technologies de RFIP, accompagnée elle aussi par la Caisse d’Epargne Côte d’Azur.

#3 Valorisez et qualifiez votre innovation et sa valeur compétitive

Pour toute banque, il est important de pouvoir caractériser votre innovation et la positionner sur le marché cible afin d’anticiper les efforts financiers à soutenir (marketing, communication, recrutement etc.). Dans l’idéal, prévoyez une matrice “avant/après” qui permettra d’évaluer la proposition de valeur de votre innovation. En résumé : qu’est-ce que votre concept va changer dans la vie de ses potentiels clients/utilisateurs ?

#4 Exposez les conditions économiques et commerciales de votre projet

Cette partie du dossier est stratégique. Soignez votre présentation du modèle de revenus (récurrents ou non, immédiats ou non…) et n’hésitez pas à mettre en avant tout test effectué afin de tester votre produit ou service sur le marché.

“Un banquier n’est pas un investisseur. Les banques n’interviennent pas en capital risque et c’est naturel, ce n’est pas ce qu’on leur demande. Il faut donc une stratégie économique et commerciale qui porte déjà ses fruits pour les intéresser”.

Frédéric Galtier

#5 Schématisez vos moyens de production et de distribution

Comprendre le modèle de production et de distribution d’une entreprise et connaître les différents acteurs de la chaîne de valeur est une étape indispensable pour le banquier. Cela lui permettra de mieux saisir votre dépendance vis-à-vis des fournisseurs et de valider avec vous le plan de développement.

#6 Faites le bilan de vos ressources financières

Bien évidemment, aucun banquier ne fera l’impasse sur cette question. Prévoyez une présentation claire et efficace de votre situation de trésorerie à date, votre haut de bilan ou encore votre niveau d’endettement.

“À partir du moment ou vous avez les critères d’une entreprise innovante et la structuration autour de vos résultats et de vos ressources, vous pouvez très bien avoir accès aux banques et à leurs outils”.

Frédéric Galtier

L’analyse des prévisions est l’un des points clés d’un dossier, et ce notamment par ce que le banquier ne dispose d’aucun historique sur lequel s’appuyer, du fait de la jeunesse du business model d’une startup.

#7 Détaillez les modalités de votre plan de financement

Le banquier à qui vous ferez face lors de votre entretien souhaitera avoir une vue globale et un minimum détaillée concernant votre plan de financement. Il vous faudra lui présenter un document clair résumant dans un premier temps vos besoins financiers en trésorerie puis vos ressources (levée de fonds, investissement personnel, etc…) et enfin une estimation de votre besoin de financement.

Pour en savoir plus sur les initiatives et l’accompagnement des Caisses d’Epargne auprès des startups, découvrez le dispositif Néo Business.

Maddyness, partenaire média de la Caisse d’Epargne

Mots clés : banque, caisse d'epargne, PACA