Retour en haut
Finance

#MaddyMoney Les startups françaises ont levé 26 millions d’euros du 30 octobre au 3 novembre

#MaddyMoney : Les startups françaises ont levé 26 millions d’euros du 30 octobre au 3 novembre
par

Chaque semaine, Maddyness dresse le bilan des levées de fonds de la semaine qui vient de s’écouler. Cette semaine, 12 opérations ont permis aux startups françaises de lever plus de 26 millions d’euros.

Pour recevoir l’actualité financière des startups françaises directement dans votre boîte mail, inscrivez-vous à notre newsletter #MaddyMoney 

Les semaines se suivent mais ne se ressemblent pas. Après un pic à plus de 100 millions d’euros la semaine dernière, le soufflé est retombé et les startups françaises n’ont rassemblé cette semaine que 26,85 millions d’euros à travers 12 opérations.

HighLife signe le tour de table le plus important, avec 12,3 millions d’euros collectés auprès Sofinnova Partners, confirmant les performances olympiques du secteur MedTech de ces dernières semaines. C’est d’ailleurs la seule jeune pousse à avoir passé le cap d’une levée à deux chiffres cette semaine. La startup développe une prothèse cardiaque destinée à remplacer la valve mitrale par voie trans-cathéter pour soigner des patients souffrants d’insuffisance mitrale. “Cette levée de fonds va nous permettre de déployer notre programme de développement ambitieux et d’accélérer nos programmes cliniques et R&D“, a précisé Georg Börtlein, fondateur de la pépite.

InsideBoard se place deuxième avec un tour de table de 5 millions de dollars, soit environ 4,3 millions d’euros réunis auprès d’Entrepreneur Venture, Banque Populaire et bpifrance. La startup développe des solutions pour améliorer la performance en entreprise, grâce notamment à la gamification. Ce tour de table doit permettre à la jeune pousse de doubler ses effectifs pour atteindre 70 salariés et se renforcer au-delà des frontières françaises mais aussi aux États-Unis, où l’entreprise a ouvert deux bureaux à New York et San Francisco.

C’est Alticap qui clôt le podium, avec une levée de 4 millions d’euros, réalisée auprès de BNP Paribas Développement, Normandie Participations, Bpifrance et CIC. Alticap est spécialisé dans l’informatique de gestion d’entreprise, les réseaux et équipements, le travail collaboratif et la sécurité ainsi que les télécoms.

Entreprise Montant (millions d’€) Secteur  
Highlife 12.3 MedTech Voir le site
InsideBoard 4.3 Software Voir le site
Alticap 4 Software Voir le site
Nelio 2 Delivery Voir le site
Luxurynsight 1 Luxe Voir le site
Stratumn 1 Blockchain Voir le site
Teqoya 1 IoT Voir le site
Benchr 0.75 Sport Voir le site
Brennus Analytics 0.5 IA Voir le site
BoostHeat NC Energie Voir le site
Plus de Bornes NC Mobilité Voir le site
Synergiz NC BioTech Voir le site
Total 26.85    

Autres actualités financières

  • MyBnbGroom s’allie au groupe Elior pour proposer des services haut de gamme aux particuliers louant leur logement sur des plateformes type Airbnb.
  • Le réseau social en établissement hospitalier My Hospi Friends a été racheté par la startup bretonne Télécom Santé, spécialisée dans l’accompagnement numérique des établissements de santé.
  • L’opérateur français d’ICO Chaineum a dévoilé un partenariat avec le réseau blockchain opensource Lighyear.io qui lui permettra d’utiliser le réseau pour certaines de ses prochaines opérations.

Dans quel(s) projet(s) investir ?

eVscope est un télescope 100 fois plus puissant que les télescopes classiques pour pouvoir observer les galaxies les plus distantes. L’appareil est connecté pour pouvoir non seulement poster des clichés directement sur les réseaux sociaux mais aussi être alerté en cas d’événement majeur, comme le passage d’un astéroïde ou d’une comète. Le télescope, connecté à la communauté scientifique, se positionne alors automatiquement pour pouvoir observer l’événement. L’objectif de 150 000 dollars a déjà été largement dépassé.

SOUTENIR EVSCOPE

Cultur’easy est une application qui suggère à l’utilisateur des activités en fonction de ses envies mais aussi de sa géolocalisation. Un magazine diffuse également les dernières actualités culturelles aux membres de la communauté et permet aux acteurs du secteur de gagner en visibilité. Objectif ? 10 000 euros.

SOUTENIR CULTUR’EASY