Retour en haut
Innovation

#Startups En 2014, plus de 13% des levées françaises proviennent de femmes entrepreneures

#Startups : En 2014, plus de 13% des levées françaises proviennent de femmes entrepreneures
par

En 2015, les femmes restent confrontées à des images préconçues, des problématiques de confiance en soi et à un manque de compétences pour développer et pérenniser leurs entreprises. Experte en développement d’entreprise depuis plus de 10 ans, titulaire d’un master II de coaching professionnel avec pour sujet de thèse « Les avantages du coaching pour l’entreprenariat féminin », Goretty Ferreira lance L’Agence pour l’entrepreneuriat féminin.


Savoir-être et savoir-faire constituent le yin et le yang de toute réussite entrepreneuriale. Un plan National lancé en 2013 par Najat Vallaud-Belkacem, ministre du Droit des femmes, Geneviève Fioraso, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et Fleur Pellerin, alors ministre en charge des PME, de l’innovation et de l’économie numérique, avait donné pour ambition d’augmenter le nombre de femmes chefs d’entreprise à 40% d’ici 2017.

Les difficultés rencontrées dans le cadre professionnel par les femmes

La France est le pays occidental où le pourcentage de femmes ne se sentant pas capables de créer leur entreprise est le plus élevé, avec pas moins de 64,8% d’entre elles ! (source : rapport sur l’entrepreneuriat féminin du CAS – Centre d’analyse stratégique – d’avril 2013). Lorsqu’elles se lancent, elles peuvent se retrouver face à une problématique de comportements personnels et de connaissances face à la gestion et au développement de leur structure, les confinant ainsi dans l’économie informelle.

Dans un article paru hier sur Maddyness, nous avions vu que “seulement 10% des startups sont dirigées par des femmes” selon Christine Roqueplo, déléguée générale de l’incubateur Paris Pionnières.

70% des femmes considèrent au même titre que les hommes que l’entrepreneuriat est un bon choix de carrière.

Entreprendre, un état d’esprit à décliner au féminin

En 2014, plus de 13% des levées de fonds françaises proviennent de femmes chef d’entreprise. Toutefois, elles ne représentent plus que 6% des montants levés en valeurs, quand 30% d’entre elles dirigent des sociétés Tech – on peut citer l’exemple de Mathilde Collin, CEO de Front (une solution de boîte de réception collaborative qui a levé plus de 3 millions d’euros en septembre 2014) – ou encore Karin Olsson, fondatrice de Salezeo, un logiciel cloud de partage de contacts professionnels qui annonçait une levée de 1,5 million d’euros en février 2014.

Femme de terrain, de communication, de relations interprofessionnelles, Goretty Ferreira est une passionnée et engagée dans l’entreprenariat depuis plusieurs années. Elle occupe un poste d’executive coach à l’Agence pour la performance Humaine. Tout au long de son parcours et de ses rencontres professionnelles qu’elle a pu acquérir cette force de vouloir faire bouger les lignes pour l’entreprenariat féminin, permettre aux femmes d’oser entreprendre et les conduire vers le succès.

« Toutes se sont confiées avec authenticité et transparence et le constat final est tombé. Deux problématiques étaient omniprésentes : le savoir-être, la confiance en elles avec la gestion de leurs peurs, de leurs freins, de leur stress, etc. et le savoir-faire, comment développer et pérenniser une entreprise. 

Les femmes ont tout le potentiel et les aptitudes nécessaires pour décliner le mot entrepreneur au féminin, mais elles ont besoin d’être accompagnées, et cela sur la durée. Elles doivent trouver leur alignement, leur propre équilibre, réussir à être à la fois une épouse, une mère et une dirigeante d’entreprise de haut niveau. Ne jamais être contrainte de faire un choix, oser être ces trois femmes à la fois et y parvenir, tout l’enjeu est là ! » se confie-t-elle.

L’Agence pour l’Entrepreneuriat Féminin

L’Agence est spécialisée dans la productivité et la performance, du rapport entre production et capacité de production et de la conduite du changement. Notamment grâce à des programmes d’accompagnement innovants sur-mesure, son approche est résolument tournée vers la productivité et le résultat. Forte de partenariats connus et reconnus dans le milieu de l’entreprenariat, l’Agence bâtit des ponts afin de soutenir les femmes dans leurs vies professionnelles et les aide à s’épanouir.

Béryl Bès, fondatrice et dirigeante de MyAnnona, site de crowdfunding dédié à l’entreprenariat féminin témoigne des services de l’Agence pour l’entreprenariat féminin : « J’apprécie beaucoup de travailler avec Goretty, elle sait transformer un constat, une prise de conscience, une intuition en une action stratégique et commerciale structurée en accord avec des convictions. J’espère que beaucoup de nos porteuses de projets feront appel aux services de l’Agence pour l’entreprenariat féminin, pour gagner en confiance et en clarté pour développer un business rentable !

Je suis très heureuse d’avoir croisé son chemin, car non seulement nous partageons des valeurs fortes, mais nous allons offrir aux femmes entrepreneurEs un embarquement pour la réussite de leur campagne de crowdfunding dans l’efficacité, la bienveillance et le plaisir ! »