Retour en haut
Innovation

#OpenInno Comment ManpowerGroup expérimente les RH de demain avec des startups

#OpenInno : Comment ManpowerGroup expérimente les RH de demain avec des startups
par

ManpowerGroup a créé au sein de sa direction générale communication et marketing groupe, une cellule de veille innovation : «Eclaireur Office » pour accélérer les rapprochements commerciaux entre le monde des startups RH et le groupe Manpower. Entretien avec Gwenaelle de la Roche, responsable du département marketing groupe de ManpowerGroup France, et leader d’Eclaireur Office.


La France est face à une effervescence de startups spécialisées dans les RH, ManpowerGroup en dénombre d’ailleurs plus de 300 à ce jour, que ce soit sur le recrutement des jeunes, le Big Data RH ou la gestion des talents.

Cette vague d’innovateurs constitue une opportunité extraordinaire de voir émerger un marché de l’emploi plus fluide, plus dynamique, plus compétitif. Mais ces jeunes pousses sont souvent bloquées dans leur développement. Il faut dire que les grandes entreprises hésitent toujours à leur confier la co-responsabilité d’un processus de transformation RH global stratégique et décisif.

« Les grandes entreprises se contentent généralement de prendre les services de ces startups pour faire de la communication sur l’innovation. Une stratégie d’« innovation washing » qui ne rend pas service à ces startups qui veulent faire leur preuve sur le terrain » , affirme Gwenaelle de la Roche, responsable du Département Marketing Groupe de ManpowerGroup France

C’est la raison pour laquelle ManPowerGroup a lancé Eclaireur Office. Une initiative pour inventer une nouvelle façon de faire travailler ensemble les grandes entreprises et les start-up, mais aussi aider ces dernières à vraiment mettre leurs solutions à l’épreuve.

Un projet innovant porté au sommet de ManPowerGroup

La transformation digitale ne doit pas être cantonnée à un pôle dans l’entreprise, elle doit être portée par le président. C’est en tout cas la vision de ManPowerGroup. Eclaireur Office, sa cellule de veille en innovation, est au service de cette stratégie d’ouverture et de mise en mouvement. L’entitée est ainsi logée au plus haut niveau de l’entreprise, à la direction générale communication et marketing groupe, et que son directeur général, Christian Boghos, est membre du comité exécutif du groupe.

« Aujourd’hui, le monde du travail dans son ensemble traverse une vraie révolution. La part des investissements sur le marché des technologies RH est passée de 100 millions de dollars en 2010 à 2,8 milliards en 2015 » , argumente Gwenaelle de la Roche

001ebdd4-8c3d-4f8a-a6aa-820190505ac8

Effectivement, auparavant les solutions RH étaient faites par les grandes entreprises… pour les grandes entreprises, avec tout ce que cela implique en termes de complexité et de coûts. Aujourd’hui, les nouvelles technologies sont légères, économiques et faciles à expérimenter et à déployer, ce qui permet de toucher un marché plus large, pour moins cher, et avec plus d’agilité.

C’est une opportunité à saisir, non une menace. C’est pour cela que la volonté de l’entreprise est d’aider les startups à accéder au terrain, à mettre leurs idées à l’épreuve.

« Ce que nous sommes en train de créer, c’est un vrai cluster de startups RH, un écosystème avec des entrepreneurs passionnés qui innovent sur chaque point de la chaîne de valeur du recrutement et de l’emploi, pour les intégrer ensuite aux offres que nous proposons à nos clients » , annonce Gwenaelle de la Roche

Un pari gagnant-gagnant

Concrètement, il s’agit pour ses clients, de l’assurance de bénéficier à la fois de l’expérience d’un grand groupe multi-métiers, qui connaît leurs enjeux et leurs responsabilités, et de se connecter aux innovateurs capables de réinventer avec eux leurs méthodes. Un pari gagnant-gagnant. Eclaireur Office a d’ores et déjà scellé des partenariats dans plusieurs domaines, que ce soit celui du Big Data RH, de la Business Intelligence ou de l’acquisition de talents avec des partenaires innovants comme Easyrecrue, Work4labs, Welcome to the jungle, Goldenbees, Keycoopt, QAPA, Multiposting, ….

Plus récemment, la cellule s’est rapprochée d’une startup, Supermood, et de son créateur, Kevin Bourgeois, un jeune entrepreneur de 24 ans qui a développé un système de sondage hebdomadaire interne très prometteur – et très simple à mettre en place. « On le voit tous les jours, l’innovation n’est pas qu’une affaire de technologie, mais d’abord une question humaine » ,  explique Gwenaelle de la Roche.

En bref, le monde du travail tel que nous le connaissons est en train de voler en éclat, et un nouveau monde est en train d’émerger. Mutations démographiques, mondialisation rapide, révolutions technologiques, désintermédiation, de nombreux facteurs ébranlent des marchés de l’emploi de plus en plus déréglés. Le salariat est-il encore le modèle à suivre ? Comment former à l’heure où 4 jeunes actifs sur 10 imaginent que leur emploi risque d’être remplacé par un robot d’ici 10 ans ? Comment recruter à l’heure où coexistent un chômage de masse et une pénurie des talents croissante ?

Face à ces transformations, le pari de ManpowerGroup, est donc la co-innovation avec les startups. Les prochaines étapes ? Elargir cet écosystème à une quarantaine de startups, et continuer à s’aider à grandir mutuellement.