Retour en haut
Partenaire

#Immobilier Le groupe Nexity lance son « Lab » d’expérimentations autour de la ville de demain

#Immobilier : Le groupe Nexity lance son « Lab » d’expérimentations autour de la ville de demain Maddyness est allé à la rencontre de Fabrice Aubert, directeur des nouveaux métiers de Nexity Lab
par

Promoteur immobilier français incontournable, le Groupe Nexity investit chaque année 10% de son résultat opérationnel dans l’innovation. À l’occasion du lancement du Nexity Lab le 22 février dernier, la rédaction de Maddyness est allée à la rencontre de Fabrice Aubert, directeur des nouveaux métiers. Celui-ci nous a parlé de sa vision de l’innovation dans le secteur immobilier et des différentes démarches d’open innovation initiées par le Groupe pour transformer la ville et développer dès aujourd’hui une véritable plateforme de services.

Quelle est votre définition de l’innovation chez Nexity ?

Chez Nexity, ce qui ressort lorsque l’on parle d’innovation, c’est sa définition au sens étymologique du terme, c’est-à-dire « l’art de se renouveler ». Notre métier – créer des espaces de vie et de travail – est un des plus vieux métiers du monde ! Pour autant, nous évoluons sans cesse dans notre façon de le pratiquer. Aujourd’hui, on ne conçoit pas et on ne commercialise pas un logement comme il y a 10 ans : la très grande majorité de nos leads sont maintenant générés par Internet avec des clients parfaitement informés sur le produit et qui, au-delà d’un logement, attendent une « expérience utilisateur ». L’innovation chez Nexity, c’est donc s’adapter à ces nouveaux clients, à leurs usages et à leurs exigences. Et c’est vraiment dans cette capacité d’adaptation que se trouve le modèle de développement et de différentiation de Nexity depuis toujours.

Aujourd’hui, nous souhaitons aller un pont plus loin, en faisant évoluer le groupe vers une plateforme de services complète aux clients immobiliers. Cela implique de pousser encore davantage cette logique d’innovation, notamment avec une dose supplémentaire de diversification.

Comment l’innovation s’est-elle fait une place de choix chez Nexity ?

Le métier de promoteur est un métier de dénicheur : dénicheur de fonciers, mais aussi de bonnes idées ! C’est une profession qui a toujours en partie externalisé sa R&D : nous sommes constamment ouverts à l’inspiration extérieure. Il faut donc être capable d’avoir des outils de veille performants et une capacité de détection naturelle. Nexity a beaucoup investi dans ce domaine, avec succès.

Dans cette optique, toutes les équipes opérationnelles chez Nexity sont mobilisées et baignées dans le sujet de l’innovation. Elles sont mêmes contraintes d’être innovantes ! Si vous êtes promoteur immobilier localement et que vous répondez à des appels d’offres, il y a aujourd’hui une attente des collectivités et des utilisateurs en matière d’innovation non négligeable : vous devez vous montrer créatif, inventif et innovant dans la réponse que vous allez faire. L’une des vocations de la direction des nouveaux métiers qui vient d’être annoncée est de les accompagner dans ce sens et de leur fournir les outils dont ils ont besoin.

L’innovation chez Nexity est directement portée par votre Président Directeur général, Alain Dinin. Qu’est-ce que cela change concrètement ?

Je pense que la préoccupation d’Alain Dinin en termes d’innovation vient d’une conviction profonde de sa part : innover, c’est une responsabilité lorsque l’on travaille sur la ville et sur le logement. Les produits de Nexity sont littéralement le cadre de vie de nos clients, c’est donc légitime que les attentes soient fortes en la matière. La volonté d’Alain Dinin, qui se traduit dans les valeurs du Groupe, c’est d’être utile. Et être utile, c’est nécessairement rester en alerte et être en capacité de répondre aux problématiques des individus dans leur quotidien. Pour cela, on ne peut pas avoir un produit à plat et hors sol, il faut raisonner à partir de l’évolution de la société : la façon de travailler, les modèles familiaux, la façon de vivre ensemble, etc.

Comment les collaborateurs Nexity sont-ils impliqués dans cette démarche d’innovation ?

L’innovation chez Nexity est l’affaire de tous. C’est un choix structurant de l’équipe dirigeante, qui souhaite que la nouveauté puisse surgir à tous les niveaux du groupe. Pour relayer cette vision et inspirer les collaborateurs, il y a plusieurs canaux complémentaires les uns des autres :

  • Le recrutement et la gestion des carrières : Nexity aime les profils entrepreneurs et croit profondément à l’importance des personnes dans le succès du groupe. La qualité et la motivation de l’équipe est même le principal critère dans la décision de lancer ou non un nouveau projet. Nous allons même développer plus fortement l’intrapreneuriat dans les prochains mois, pour s’appuyer encore davantage sur le potentiel d’innovation des collaborateurs.
  • La culture de la performance, qui nous permet de rester pertinents sur le long terme.

Bien évidemment, cette culture de l’innovation s’accompagne d’actes. Par exemple, nous avons par exemple équipé tous nos collaborateurs terrain d’outils connectés et leur demandons d’être aux côtés des équipes de la direction du digital dans la conception des systèmes d’information métiers.

Quelles sont d’après vous les solutions innovantes les plus prometteurs pour transformer la ville dès aujourd’hui et préparer demain ?

L’immobilier n’est pas un secteur hors sol, c’est même par définition le plus ancré dans le réel de tous les secteurs parce que l’on est obligé de raisonner en fonction des publics et des usages. Il faut donc apporter des solutions et des réponses. Concernant la ville de demain, il y a deux façons de la concevoir :

  • Les nouveaux quartiers : les grands projets de restructuration urbaine comme Belvédère à Bordeaux ou Confluence à Lyon. Sur chaque projet, c’est une page blanche qui s’écrit où l’on peut imaginer des choses très rupturistes en termes de conception et de vie des bâtiments (le BIM, l’autosuffisance énergétique etc.).
  • La transformation des infrastructures existantes : dans les grandes métropoles, la ville de demain est déjà construite pour l’essentiel. Il faut donc partir de l’existant et le transformer. La voiture autonome par exemple est une innovation très disruptive : elle change non seulement notre rapport à la mobilité, mais pose aussi la question de ce que nous aller faire d’espaces qui seront peut-être reconquis, comme les parkings de centre-ville, moins utiles si les voitures peuvent aller se garer toutes seules en périphérie. Pour cela, Nexity a créé une nouvelle structure dédiée à l’accompagnement des collectivités dans ces “Nouveaux Usages Urbains”.

Vous venez de lancer le Nexity Lab pour mettre en scène vos innovations et présenter vos partenaires. Pourquoi avoir choisi ce moment et ce format “Lab” ?

Le groupe Nexity a toujours été très en lien avec les jeunes entreprises innovantes. Aujourd’hui, Nexity, de par sa croissance, se structure de plus en plus comme un grand groupe et s’est doté petit à petit d’un écosystème d’innovation complet avec un ensemble de leviers : à la fois des fonds de capital-risque, des incubateurs partenaires, des outils etc. Nous avons atteint une réelle maturité pour travailler en open innovation et co-construire de nouveaux produits et services avec nos partenaires. Cela nous permet de renforcer chaque jour notre capacité de veille et d’investissements propres.

Le Nexity Lab, c’est un véritable outil de prospective et de démonstration, qui va permettre à nos clients entreprises de voir tout ce que Nexity est capable de faire avec ses partenaires – de la nature en ville avec des toits végétaux (en partenariat avec la startup Sous les fraises) à des choses très disruptives comme le Lifi (avec Lucibel) – et de venir s’inspirer au sein de nos locaux. Et parce que la technologie va de plus en plus vite, le Nexity Lab sera aussi un laboratoire d’idées et de réflexions pour imaginer ensemble la ville de demain avec tous les acteurs concernés, de la startup au grand groupe.

Maddyness, partenaire média de Nexity